Génération Bleus, génération France : la victoire de l’excellence et de l’exemplarité

À huit jours de la magnifique victoire des Bleus, j’ai voulu prendre du temps pour réfléchir à ce que ce que signifiait cet événement pour notre nation tout entière. Car la victoire de nos Bleus dimanche dernier n’est pas seulement celle d’une équipe de football, elle est celle de tout un pays.

Après des années difficiles où notre nation a fait corps dans la fraternité pour la défense de sa liberté contre la barbarie et l’extrémisme, les Français se sont réunis dans la joie pour célébrer le succès des Bleus. Rien de tels que la fierté, l’euphorie et l’enthousiasme suscités par un titre de champion du monde de football.

Au-delà des compliments et des remerciements que les joueurs de l’équipe de France méritent amplement, leur fabuleux parcours peut nous inspirer et nous animer dans nos entreprises individuelles, familiales et collectives. L’unité affichée par nos Bleus, par-delà les différences, nous rappelle que la France est bien plus qu’un triptyque « black-blanc-beur », mais une nation une et indivisible. Lors de la compétition, des joueurs comme Antoine Griezmann, Paul Pogba, Blaise Matuidi ou Samuel Umtiti ont lancé plusieurs fois devant les caméras « Vive la République ! » pour souligner leur honneur d’en incarner les valeurs. Un état d’esprit remarquable !

Surtout, ces jeunes sont issus pour l’essentiel de quartiers difficiles. Leur détermination et leur excellence en font des modèles pour toute une génération. Grâce à leurs clubs, leurs entraîneurs sportifs, leur rigueur et leur travail acharné, ces jeunes ont bravé toutes les épreuves de sélection pour arriver au plus haut. Ils sont la preuve vivante que notre modèle républicain n’est pas si abîmé et fonctionne toujours. En méprisant les banlieues par l’enterrement du Plan Borloo, Emmanuel Macron affaiblit considérablement l’expression de ces nombreux talents en soif de réussite. À Meaux, j’ai à cœur l’épanouissement de chaque jeune quel que soit son quartier d’origine. J’ai d’ailleurs mis à l’honneur les succès sportifs de 150 d’entre eux qui ont eu de très beaux parcours, en les récompensant à l’occasion d’une Fête des champions.

C’est en reconnaissant cette saine émulation dans le sport et ailleurs que les réussites de demain peuvent devenir les rêves d’aujourd’hui, à commencer par celui de faire rayonner nos talents et notre pays dans le monde entier. Accordons toute notre confiance à la génération qui vient et donnons-lui toutes les chances de s’épanouir !

Partager cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le droit des femmes, c’est aussi la reconquête de l’espace public !Lire cet article

La journée du droit des femmes fête aujourd’hui sa 41e année : 41 années d’existence, 41 années de combat pour réduire les inégalités entre hommes et (...)

Pour recevoir l'actualité de
Jean-François Copé

Ma Newsletter