Le musée de la grande guerre, une vraie fierté

Le Musée de la Grande Guerre, c’est un pari un peu fou qui a commencé par une rencontre avec un homme extraordinaire, un grand français à la culture encyclopédique, Jean-Pierre Verney. A l’automne 2004, il me fait visiter une exposition sur la bataille de la Marne. Son téléphone sonne. Au bout du fil, un collectionneur de Boston qui veut lui racheter les 30 000 objets sur la Grande Guerre qu’il a rassemblés durant toute sa vie.

Mon sang patriotique ne fait qu’un tour : pas question de laisser partir cette collection hors de France. La décision est prise instantanément. C’est ainsi qu’est né le projet d’un grand Musée à Meaux, présentant au public la plus importante collection privée d’objets de 14-18.

Il faut dire que le territoire du Pays de Meaux a été marqué dans sa chair par la Bataille de la Marne en septembre 1914. Ce miracle militaire qui montra aux yeux du monde que, même lorsqu’elle semble perdue, la France est capable des sursauts les plus inattendus au prix de sacrifices admirables. Péguy tomba aux portes de Meaux… Avec l’historien Frédéric Guelton, j’ai d’ailleurs consacré en 2013 un ouvrage à cet épisode majeur de notre histoire : La bataille de la Marne. Il était finalement naturel d’accueillir à Meaux un grand musée pour ne jamais oublier cette guerre qui a tant frappé la France.

C’est un magnifique bâtiment de 7000 m² qui surgit d’une colline au-dessus de Meaux. Le conseil scientifique a été présidé par le grand historien Marc Ferro et a défini le positionnement et le message historique du musée. C’est une immense fierté pour moi d’avoir réalisé ce projet qui attire des milliers de visiteurs du monde entier et de toutes les générations. Quels que soient nos parcours personnels, nous avons tous un peu de cette terrible Grande Guerre en nous… Nous avons le devoir de transmettre la mémoire de cette épreuve à nos enfants. Depuis l’ouverture du Musée ce sont plus de 375 000 personnes qui s’y sont déjà rendues !

Partager cet article

Mes racinesLire cet article

Ma vie se confond avec la politique depuis si longtemps que beaucoup ont (...)

Servir la France ? Une vocation !Lire cet article

Mon envie de consacrer ma vie à mon pays vient de loin. Ma vocation vient du jour où j’ai été en âge de comprendre comment mon père avait échappé à la (...)

Pour recevoir l'actualité de
Jean-François Copé

Ma Newsletter