Ces propositions sont issues des ateliers du sursaut. Discutées avec divers intervenants extérieurs, ces ateliers ont permis de contribuer à la réflexion et à la définition du projet de Jean-François Copé.

Seul le document "15 ordonnances pour réarmer la France - mon contrat avec les Français" définit précisément le projet de Jean-François Copé dans le cadre de la primaire de la droite et du centre.

La jeunesse

Donner à la jeunesse les moyens de réussir

Pour une sélection à l’entrée de l’université

- Mettre en œuvre une sélection sur dossier scolaire et sur épreuves écrites (2 épreuves) et orales (1 oral) des élèves au cours de l’année de terminale afin de garantir une meilleure orientation des bacheliers vers les études supérieurs

Donner plus de liberté aux universités

- Permettre aux universités de gérer librement leurs frais de scolarités afin de leur offrir la possibilité de se développer et en leur demandant en contrepartie de reverser 20 à 25% du surplus de recettes perçues par cette hausse en bourses d’établissement ou d’enseignement supérieur

Encourager les bourses au mérite

- Les bourses au mérite incarnent les valeurs d’excellence et de justice sociale, il est important de les encourager

Valoriser l’excellence pour accéder à l’enseignement supérieur

- Généraliser les internats d’excellence afin de permettre aux jeunes défavorisés d’avoir accès à des conditions leur permettant de réussir
- mettre en place des cours d’approfondissement et/ou de mise à niveau pour les élèves en difficultés en proposant aux professeurs de les dispenser contre rémunération

Former aux métiers de demain

- favoriser le développement de l’apprentissage à tous les niveaux de l’enseignement supérieur

Améliorer le niveau d’anglais de la jeunesse

- favoriser la diffusion de programme en VOSTFR

Favoriser l’insertion professionnelle des jeunes

- Mise en place dès 16 ans d’un numéro de SIRET
- en même temps que le numéro de sécurité sociale, complété d’un « Pas travail » qui faciliterai, la gestion par l’employeur, des heures travaillées par les jeunes salariés

Renforcer l’apprentissage et valoriser les apprentis

- signature d’un « pacte national pour apprentissage » comportant des objectifs chiffrés et des financements pour la durée du quinquennat et organiser chaque année des débats parlementaire sur l’avancée des engagements
- regrouper les aides à l’embauche d’apprentis au sein d’un forfait unique donnant ainsi plus de visibilité aux entreprises
- réintroduire la « formation d’apprentis juniors » et permettre ainsi à des jeunes de 14 ans d’entrer en CFA pour s’initier aux métiers de l’apprentissage
- supprimer le seuil maximal de 25 ans pour conclure un contrat d’apprentissage, car il n’est jamais trop tard pour apprendre un métier
- créer un Erasmus de l’apprentissage financé par les régions, le FSE, les chambres consulaires, et les organismes syndicaux, permettant ainsi aux apprentis d’apprendre leur métier dans un pays de l’union européenne
Regrouper les CFA (centres de formation d’apprentis) et les lycées professionnels autour d’un label unique : Les Instituts Métiers
- création d’un label unique : Les Instituts Métiers

Accompagner les conseillers d’information et d’orientation (les CIO) par des témoignages de professionnels régionaux, afin d’améliorer leur efficacité

Des classes « métiers-étude »

- à l’instar des « sport-études » afin d’aider les jeunes qui souhaitent d’axer une partie de leur enseignement sur le monde professionnel

Permettre à la jeunesse de prendre son destin en main

Création d’un « service civique obligatoire »

- pour que chaque jeune donne six mois minimum pour accomplir des missions de service public

Soutenir l’initiative entrepreneuriale

- exonérer d’impôts sur les sociétés les jeunes créateurs d’entreprise pour leur première entreprise

Revaloriser les stages

- en créant une alchimie entre la formation universitaire d’une part et les stages d’autre part

Créer un mécanisme de prêts directs

- prêts garantis par l’état dont le remboursement à taux zéro est différé et conditionnel

Télécharger le livret
Liberté économique à tous les étages

Liberté économique à tous les étages

Libérer le travail Le référendum d’entreprise Un vote à la majorité simple des salariés de l’entreprise pour les projets soumis par la direction, tout (...)

Les Français doivent vivre en sécurité

Les Français doivent vivre en sécurité

Mettre en place par ordonnances un plan Marshall pour la sécurité : un renforcement considérable et finance, de nos moyens sur le terrain. Recruter (...)

La méthode

La méthode

Préparer les réformes et impliquer les français mettre à profit la phrase de campagne électorale et la légitimité du candidat pour rédiger les (...)

Pour recevoir l'actualité de
Jean-François Copé

Ma Newsletter