Ce que vous ne savez pas sur moi (peut-être !)

La politique occupe beaucoup mes journées, et parfois même une grande partie de mes nuits !
Mais j’essaie quand même de préserver, coûte que coûte, d’autres temps de vie importants pour moi.

J’ai ainsi choisi il y a quelques années, sur le plan professionnel, de devenir avocat spécialisé dans la médiation (sauf pendant mon mandat de Président de l’UMP). Cela a beaucoup fait parler à l’époque et m’a même attiré certaines critiques véhémentes. Pour ma part, je pense que cette activité en dehors de la politique est un atout précieux pour élargir la vision d’un responsable public et lui permettre de ne jamais vivre "hors-sol" mais au contraire en prise directe avec les réalités socio-économiques de la Nation.

La musique occupe une place à part dans ma vie : c’est même pour cela que j’ai créé en 2005 à Meaux un festival baptisé les Muzik’elles, qui met en avant le talent au féminin. Malheureusement, en 2015, pour des raisons budgétaires, j’ai dû suspendre le festival. C’est un crève-cœur, mais j’espère que nous pourrons renouer aussi vite que possible avec cette grande fête. Étant moi-même musicien (amateur mais passionné), je ne rate pas une occasion de jouer du jazz avec des amis, dans la rue, dans des soirées, sur mon piano chez moi pour respirer, oublier, sourire… et donner du plaisir (parfois !) à ceux qui m’écoutent !

J’essaie également d’assister régulièrement à des concerts et des spectacles, notamment ceux qui s’inscrivent dans la lignée des chansonniers dont j’apprécie l’humour depuis toujours et puis, par goût de l’autodérision

Je m’astreins, comme des millions de Français, à une certaine discipline sportive : course à pied et tennis. Le sport c’est la santé (paraît-il, Churchill n’était pas d’accord ! ;-)) Il faut dire qu’en tant que fils de médecin, je cultive une certaine hypocondrie…

Partager cet article

Meaux, une passion politiqueLire cet article

J’ai eu la possibilité de servir très tôt la France comme directeur du cabinet (...)

Secrétaire général puis Président de l’UMPLire cet article

A l’été 2010, pour préparer les élections de 2012 et faire gagner notre famille politique, je propose au Président de la République de devenir (...)

Pour recevoir l'actualité de
Jean-François Copé

Ma Newsletter