Tel père, telle fille : le FN c’est l’extrême droite, que plus personne n’en doute !

Marine Le Pen assume tout l’héritage de son père et le FN est définitivement d’extrême droite. Si certains étaient tentés d’oublier ces évidences, séduits par le ripolinage médiatique de la « dédiabolisation », la présidente du FN s’est elle-même chargée de les rappeler hier, dans un parfait écho aux multiples dérapages de Jean-Marie Le Pen sur l’occupation nazie pas « inhumaine » et les chambres à gaz « détail de l’histoire », en déclarant : « je pense que la France n’est pas responsable du Vel d’Hiv’ ».

Ces propos, bien sûr, sont odieux. Ils sont une insulte à la vérité historique qui, malheureusement, est sans appel. Les 16 et 17 juillet 1942, plus de 13 000 Juifs vivant à Paris furent arrêtés et parqués au Vel d’Hiv’ par 7 000 policiers et gendarmes français sous les ordres de René Bousquet, délégué de Vichy en zone nord. Parmi ces innocents se trouvaient 4 000 enfants de moins de 16 ans. Ils furent envoyés et exterminés à Auschwitz-Birkenau. Ce sont bien des fonctionnaires français qui organisèrent cette rafle, en collaboration avec les nazis, et sur ordre de Vichy. Le reconnaître, ce n’est pas condamner en bloc la France et les Français dont beaucoup furent des Résistants et des Justes – ma famille, sauvée d’une rafle à Aubusson, en est le témoin -, mais simplement assumer avec lucidité cette part sombre de notre histoire.

On peut être fier de l’Histoire de France et aimer passionnément son pays, sans occulter ses fautes. C’est en tous cas la discipline que je me donne.

Ne nous y trompons pas, la déclaration de Marine Le Pen est préparée, calculée, délibérée. Ce n’est pas un dérapage incontrôlé. Non, Marine Le Pen a dit ce qu’elle pensait profondément en accord avec la culture historique qu’on lui a inculquée. Elle a surtout cherché, par un coup médiatique, à mobiliser les nostalgiques du pétainisme qui ont constitué les premières troupes du FN et sont friands des provocations historiques dont le grand-père Le Pen les a bercés.

D’ailleurs, Bruno Gollnisch, en gardien du temple de la doxa d’extrême droite, s’est empressé de saluer ces propos en déclarant : « le gouvernement de Vichy n’avait aucune latitude sur Paris, territoire occupé. C’est même pour cela qu’il s’était fixé à Vichy ! » manière de nier le rôle, pourtant décisif, de Pétain et de Laval que tous les historiens ont démontré. C’est la vieille thèse du « bouclier » pétainiste protégeant la France qui nous est resservie là par le FN, dans la plus pure tradition de l’extrême droite collaborationniste. C’est dire tout le ridicule, qui confine à l’obscène, de la justification a posteriori de Marine Le Pen se réclamant du général de Gaulle pour justifier Pétain…

La sortie de Marine Le Pen sur le Vél d’Hiv doit être pour tous une piqure de rappel. Non, « la fille n’est pas mieux que le père ». Non, le FN ne s’est pas « banalisé. » Au contraire, aujourd’hui comme hier, le FN n’a jamais renié son ADN d’extrême droite : Jean-Marie Le Pen, présenté dans la presse comme en marge du parti, est toujours Président d’honneur du FN ; certains conseillers les plus proches de Marine Le Pen sont issus de la mouvance néo-nazie.

Une immense majorité des électeurs du FN ne sont pas d’extrême droite. Ils sont simplement légitimement déçus des échecs à répétition des responsables politiques français depuis des années. Je veux terminer ce texte en posant cette question directe à ceux qui hésitent à choisir le FN : à l’heure de voter, voulez-vous vraiment cautionner par les urnes, la vieille idéologie extrémiste des Le Pen et son instrumentalisation sinistre de l’Histoire de France ?

Partager cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Commentaires

LETTRE DE JEAN-FRANÇOIS COPÉ AUX HABITANTS DE MEAUX ET DU NORD SEINE-ET-MARNELire cet article

Chère Madame, Chère Mademoiselle, Cher Monsieur, A l’occasion des prochaines (...)

Neutralité religieuse en entreprise, assumons nos responsabilités !Lire cet article

L’Europe est trop souvent utilisée en France comme un prétexte à notre lâcheté. « Bruxelles ne voudra pas, ce n’est pas conforme au droit européen, la (...)

Pour recevoir l'actualité de
Jean-François Copé

Ma Newsletter