Jean-François Copé est l’invité de France info

Jean-François Copé, député-maire Les Républicains de Meaux et candidat à la primaire de la droite et du centre, a estimé vendredi sur franceinfo qu"il y a une vulnérabilité" pour son parti vis-à-vis de Marine Le Pen si Nicolas Sarkozy remporte la primaire.

Le parquet de Paris a requis début septembre le renvoi en correctionnelle de Nicolas Sarkozy dans l’affaire Bygmalion. Le procureur soupçonne l’ancien président de la République de financement illégal de la campagne présidentielle de 2012. Jean-François Copé, député-maire Les Républicains de Meaux et candidat à la primaire de la droite et du centre a déclaré sur franceinfo : "Si j’avais été mis en examen, je n’aurais pas été candidat parce que je sais que dans le temps où nous vivons combien cela génère des suspicions", a-t-il expliqué. Pour lui, si Nicolas Sarkozy gagne la primaire, "il y a une vulnérabilité par rapport à l’argument Le Pen." "Il faut faire attention qu’on ne soit pas vulnérable par rapport à la question judiciaire." Jean-François Copé a estimé que "le risque c’est l’exploitation de cette situation par le Front national, par Marine Le Pen. (…) Attention ! Ça sera pour madame Le Pen un argument terrible", a-t-il mis en garde.

Partager cet article

Présidentielles 2017 : Jean-François Copé veut plus d’autonomie pour les hôpitaux et un paiement à la qualitéLire cet article

PARIS, 29 septembre 2016 (APM) - Jean-François, candidat aux primaires de la (...)

Jean-François Copé était l’invité de Salut les Terriens samedi 1er octobre 2016Lire cet article

Pour recevoir l'actualité de
Jean-François Copé

Ma Newsletter