Une belle leçon de vie

Incroyable la victoire de David Cameron en Grande Bretagne ! Depuis des semaines tout était organisé pour prédire sa défaite. Face au programme de son adversaire travailliste qui s’inspirait largement de celui de M. Hollande, à une campagne de presse contre lui, notamment sur ses origines sociales aisées, et à des sondages qui constituent pour les instituts britanniques un désaveu cinglant, il a réalisé un véritable exploit.

Rassurant aussi la victoire de David Cameron. Voilà un chef de gouvernement qui pendant 5 ans a eu le courage de dire ce qu’il faisait et de faire ce qu’il avait promis. Résultat : baisse spectaculaire du chômage, réduction des déficits et retour de la croissance. Pour cela, sa main n’a pas tremblé lorsqu’il s’est agi de mener à bien les réformes nécessaires y compris impopulaires. Comme les Allemands qui ont réélu Angela Merkel pour les résultats obtenus.

Certes il y a bien des réserves à formuler sur certains de ses choix, je pense en particulier à ce « zero hour contract » hyper-flexible qui permet à un patron d’embaucher un salarié sans lui assurer un minimum d’heures hebdomadaires. Je pense aussi à sa position sur l’Europe qui n’est pas la mienne. Mais chapeau !

Nous entretenons lui et moi des relations amicales anciennes. Avec le recul du temps, et si les circonstances le favorisent, je crois pouvoir prédire que sa marque, sa personnalité, ses qualités humaines aussi, l’inscriront dans la lignée des grands chefs de gouvernement de notre continent.

Inspirant enfin la victoire de David Cameron ! Et si le courage de faire les vraies réformes et de se sentir comptable d’une obligation de résultat devenaient les deux moteurs du « sursaut français «  ?

Vous en pensez quoi ?

A très bientôt.

JFC

Partager cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Le sursaut français passe par l’Afrique...Lire cet article

Le putsch au Burundi, voisin du Rwanda, nous ramène aux clichés habituels sur (...)

Ils me manquent déjà...Lire cet article

Cette semaine, étrange sensation, inconnue depuis longtemps : je termine la notation semestrielle de mes étudiants de Sciences-Po ! J’ai vraiment (...)

Pour recevoir l'actualité de
Jean-François Copé

Ma Newsletter