Personne ne veut tuer personne !

La vie politique est violente. Je l’ai – plus brutalement que d’autres peut-être – appris à mes dépens. Les « petites phrases » ont toujours existé. Mais la vie politique n’est heureusement pas que violence et les pseudo-révélations dont les Français sont abreuvés dans la lamentable « affaire Bygmalion », devenue celle des comptes de campagne de la présidentielle, sont l’occasion de le rappeler.

Dernier exemple en date. L’Express titre en couverture : « Bygmalion : Comment Copé veut tuer Sarkozy » ! Surexposition médiatique, extraits de procès-verbaux publiés en violation du secret de l’instruction, mise en scène en forme de dialogue conduisant à ce que des auditions séparées soient présentées comme une confrontation, dramatisation politique inhérente au contexte de la primaire et de la pré-campagne présidentielle... Le sensationnalisme fait sans doute plus vendre que l’exactitude des faits !

Point n’est ici question d’en faire grief aux médias. Même si j’ai été, entre 2011 et 2014, l’un des responsables politiques français qui a consacré le plus d’énergie à critiquer les journalistes, j’ai su aussi saluer le travail de ceux qui, en mai 2014, ont révélé les faits de l’affaire dont nous parlons. Mais la capacité qu’ils ont d’« instruire à charge » demeure impressionnante. Et il se trouve alors toujours – c’est triste mais humain – des concurrents, souvent issus de sa propre famille politique, pour les alimenter en rumeurs les plus fantasques. Dont acte !
Pourtant, lorsqu’une procédure judiciaire est en cours, c’est aux juges, et à eux seuls, qu’il revient d’instruire … à charge et à décharge ! En ce qui me concerne, pas de scoop mais un fait : le 8 février, les juges me faisaient savoir qu’aucun élément ne justifiait que je sois mis en examen dans cette affaire. Alors restons calme ! Et, surtout, soyons un peu sérieux ! Chacun, à son tour, est entendu et personne ne mourra. Car au risque de décevoir les amateurs de sang, personne ne veut « tuer » personne !

Que les choses soient bien claires. Je n’ai de haine à l’égard d’aucun de mes concurrents. J’ai des points de convergence avec Nicolas Sarkozy comme avec Alain Juppé, François Fillon et Bruno Le Maire. Des différences aussi. Elles ne tiennent pas à des inimitiés personnelles mais à des divergences de fond : sur la méthode, le financement, la priorité des réformes à mener, l’appréciation du bilan des gouvernements 2007-2012, auxquels ils ont –ce qui ne fut pas mon cas – tous participé… Ne tombons pas dans le piège de ceux qui veulent artificiellement nous opposer !

Pour ma part, je n’ai aucunement l’intention de polémiquer. Je l’ai annoncé, je suis candidat à la primaire de la droite et du centre. C’est au projet que j’ai mûri, argumenté et chiffré, que je veux exclusivement me consacrer. Mon ambition est de passer à une France décomplexée en assumant une droite décomplexée. Il ne s’agit pas d’une droite populiste et excessive. Mais d’une droite fière d’elle-même, obsédée par le résultat et dont la main ne tremblera pas quand il faudra prendre les décisions nécessaires pour redresser la France. C’est ce projet que je veux présenter aux Français et aux Françaises. C’est ce projet que je veux expliquer, défendre et confronter pour que nous préparions, ensemble, le Sursaut français.

Qu’en pensez-vous ?

Partager cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Commentaires

  • catier philippe / diogéne

    , par catier philippe / diogéne Répondre

    Bonjour
    je suis également régulièrement irrité par le ton polémique adopté par les médias qui ne se préoccupent que de petites phrases et de gué guerres supposées . Restons sur un projet sérieux pour la France . De la hauteur !

  • Arboucalot Denys

    , par Arboucalot Denys Répondre

    François Copé bonjour.
    J’ai de la sympathie pour vous mais je dois vous dire qu’il serait bon pour l’intérêt général de notre famille politique.
    que vous ne vous présentiez pas à la primaire et que vous souteniez le candidat que vous choisirez.
    Croyez moi vous gagneriez des milliers de sympathisants.
    Denys arboucalot

  • Breton républicain

    , par Breton républicain Répondre

    M. Coppé,
    Vous, plus que beaucoup, avez su garder les pieds sur terre (peut-être tout simplement parce que vous n’avez pas encore été au plus haut). Votre avis comptera et vos idées seront les bienvenues. Pour l’heure, je reste fidèle à Nicolas Sarkozy qui a été "volé" en 2012, bien que séduit aussi par Bruno Le Maire... les autres candidats à la primaire, ceux en tête des sondages pour l’instant, étant pour moi des pompiers pyromanes, adoubés par les médias qui voient en la division la dernière chance pour la gauche d’en reprendre pour 5 ans.
    A vous de me convaincre désormais.
    Sachant que vous êtes le plus épatant des orateurs (grand show chez Ruquier il y a quelques années !), merci d’avance pour votre détermination et votre passion de la politique.

  • Répondre

    Bon vent Jean François !!
    tres cordialement !!

    pascal

  • Renaud Gil

    , par Renaud Gil Répondre

    Il est indispensable que toutes les personnalités des républicains s’ unissent derrière le vainqueur de la primaire car après le bilan catastrophique de m. Hollande et de son équipe d’amateur , il va y avoir du travail.
    Et bien sur ne pas laisser le FN s’installer !

    Allez les Républicains

  • GOUTORBE Jean-Pierre
  • TINANT

    , par TINANT Répondre

    Je suis entièrement d’accord , au sein du parti les Républicains, personne ne "doit" tuer personne, je m’élève depuis 2012 contre les petites phrases assassines, les sous-entendus, les bons mots ironiques, entre les responsables du parti et surtout les candidats aux primaires. Vous avez été la cible de plusieurs de vos collègues et de la presse, vous n’êtes certainement pas au niveau de Nicolas Sarkozy qui a subit un linchage médiatique sans précédent, parfois avec la complicité de certains responsables du parti. Heureusement que celui-ci a remis le parti en ordre de marche, autrement sur quoi s’appuieraient , aujourd’hui, les candidats à la primaire et à la présidentielle. Ils n’auraient aucune chance d’être élus en 2017. Ca ne lui donne pas des droits supplémentaires mais on lui doit le respect d’avoir réussi à maintenir un parti. Arrêtons d’alimenter les médias de petites phrases. Etre mis en examen( présomption d’innocence) , ça pollue la primaire, avoir été condamné (bien sûr la dette est payée), ou être soupçonné de collusion avec des adversaires pour essayer de nuire à ses amis, ne polluent-ils pas la primaire ; alors cessons ces petites phrases qui énervent et écoeurent les militants et risquent de les diviser et puis servent les médias , premier pouvoir de nuisance pour la droite. Ne pas se tromper d’adversaire et concentrer son énergie pour bâtir un programme et combattre l’adversaire. La France est à droite, ne gâchons pas cette chance.

  • NAPOLI

    , par NAPOLI Répondre

    bonjour
    vous avez trainer les gamelles de sarko .je n ai jamais douté de votre loyauté la preuve je vote et j ai toujours voté pour vous
    un ex coiffeur du 8° arrondissement de Marseille (16°Paris) qui connais bien les politiciens
    compter sur mon vote cordialement

  • gérard humbert

    , par gérard humbert Répondre

    Monsieur Copé,
    Votre réaction est saine en voulant préciser que votre candidature à la primaire se fait sans attaques personnelles. Je pense que votre livre a le mérite de poser les vrais problèmes pour une nouvelle donne française, mais il est aussi un exutoire pour faire comprendre à tous les donneurs de leçons, que votre honneur ne se négocie pas. Je vous ai soutenu en tant Président de l’UMP en vous donnant mon parrainage et ma voix, car vous fûtes un excellent secrétaire général, j’ai apprécié vos actions et votre courage dans le retrait, cependant, j’ai toujours soutenu Nicolas Sarkozy et si parfois sa manière d’être à la limite de la brutalité l’entraine comme "un grand boxeur à occuper le ring", on doit pardonner peut être difficilement, mais le faire, car il est un grand homme d’état et je pense , sans vouloir vous offenser, que tous les candidats au delà de leurs multiples qualités devront en prenant le temps de la réflexion, admettre qu’il est le seul capable de remettre la France sur les rails.
    Très cordialement,
    gérard humbert

  • GIVRY Jean-Pierre

    , par GIVRY Jean-Pierre Répondre

    Bonsoir Jean-François Copé,
    Je suis totalement d’accord avec vous. Nous savons tous que les journalistes, avec la sensibilité politique qu’ils ont, sont friands de tels articles prompts à démolir quelqu’un en usant de stratagèmes indignes de leur profession. Ils sont là pour informer justement et non en écrivant des articles à sensation.
    Par contre, ce qui me révolte, se sont ces juges qui, je ne sais par quel biais, transmettent aux journalistes des procès-verbaux alors qu’ils sont soumis au secret de l’instruction. Tout cela dans le seul but de nuire aux personnes qui ne pensent pas comme eux. On voit bien l’acharnement qu’ils mettent actuellement.
    Enfin, pour terminer, notre famille politique rassemble des personnes de sensibilité différente. Il est normal que tout le monde ne pense pas pareil mais le but final est bien que l’on soit rassemblé et qu’on aille vers le même but. Lorsqu’il y a divergence au sein de notre parti, la gauche en fait tout un tapage. Par contre, lorsque c’est le cas comme en ce moment pour eux, il ne faut pas trop en parler pour ne pas déplaire au Président.
    Sincères salutations.

  • didier

    , par didier Répondre

    Merci pour ces réflexions intéressantes et modérées- j apprécie votre ton, mesuré et fort peu "médiatique" (heureusement !) Il me semble cependant que les personnalités comme vous, qui ont été victimes de la "malveillance médiatique" comme disait le Général De Gaulle, devraient maintenant cesser de se contenter de prendre les coups et se défendre. Il y faut bcp de courage, les media étant à la fois juges et partie, mais la société demeurera malsaine tant que des titres comme l’Express ( entre tant d autres) se permettront de déformer ainsi la vérité et souiller impunément l’honneur des hommes politiques dont ils font profession de dénoncer les turpitudes parfois réelles et plus souvent imaginaires.
    Quelque chose doit changer aujourd hui dans ce jeu de chasse à l homme éternellement recommencée entre les prédateurs des média et les élus de la République. Eric Woerth, Bernard Kouchner, Nicolas Sarkozy etc et vous-même devraient peut-être un jour créer une association pour le respect et la protection à l égard des débordements journalistiques. Résistance à l égard d un systéme corrompu, d un point de vue éthique.
    Bon courage !

  • cohade Michèle

    , par cohade Michèle Répondre

    Cette mise au point est bienvenue,
    Les " batailles"entre les têtes d’affiche de la droite me navrent

  • ESTRAN

    , par ESTRAN Répondre

    Bravo pour ce texte qui ressemble à celui d’un homme résolu et honnête.-La prise de pouvoir lors des élections qui vous ont porté à la Présidence de l’UMP quelqu’est pu être le résultat , on s’en moque, devait être acceptée par Fillon car pour défendre sa "Place" il a fichu le parti en l’air. Débile et non pardonnable,.J’en suis toujours à me demander pourquoi vous ne l’avez pas jeté hors du parti ?? Vous pouviez être certain que ses féodaux l’auraient quitté avant une menace sur leur propre devenir.- L’affaire Bigmallion est une suite de votre ’Faute Politique" ci-avant- qui n’a rien évité - Paix et Salut pour maintenant et l’avenir des Répoblicains.-Sympathiquement votre . H.E.

  • jpb13

    , par jpb13 Répondre

    Donnez nous des messages positifs comme celui ci le plus souvent possible. Et allez ensemble à la primaire et non pas les uns contre les autres, pour que l’on puisse voter d’une manière rassurante et apaisée. (ça changerait des autres partis).

  • guy walter

    , par guy walter Répondre

    cet article est indéniablement rédigé en prenant une hauteur qui sied au candidat que vous êtes. je ne suis pour autant pas d’accord avec un certain nombre de vos options, tout en vous reconnaissant une place de choix dans notre mouvement, et c’est la raison pour laquelle je voterai néanmoins pour un autre candidat ; mais si vous vouliez par ailleurs crédibiliser davantage votre candidature, je pense qu’il serait utile aussi que vous discutiez avec F Fillon de manière à nous expliquer pourquoi il y avait eu le gâchis de l’élection à la présidence de l’UMP...
    en attendant : merci pour la tenue de vos propos.

  • raux alain

    , par raux alain Répondre

    bonjour très belle lettre nous avons un maire et un députés a la hauteur de nos espérances et nous auront un président qui sera rassemblées a très bientôt alain et sa familles

  • Martine Charrieau

    , par Martine Charrieau Répondre

    Tant de personnes s’imaginent que la politique c’est un combat de gladiateurs ,c’est surement cette gourmandise qui donne de l’exaltation aux personnes qui s’ennuis dans leur propre vie .Vous connaissez mes valeurs ,pour ma part aujourd’hui je dirai avec mon authenticité ,peu importe qui sera élu aux primaire ,ce qui compte c’est le respect de chacun ,et l’union pour porter un programme qui fait grandir la France .Je lis quelques commentaires sur les uns les autres et c’est pénible de voir que les bourrages de cranes commencent déjà ,ce qui va gagner encore c’est l’abstention ,puis la continuité des attitudes de clientélisme pour les plus intolérants à l’équilibre fraternel ,qui permet à chacun de grandir avec ses valeurs qui nous réunis .Amitiés sincères ,que je peux écrire à d’autres personnes sans culpabiliser ,ni flatter pour quelconque privilège .C’est ça aussi les Républicains et ça fait du bien de le dire ,de l’écrire tout simplement .Merci MC

  • jlduret

    , par jlduret Répondre

    Adhérent LR, je pense que Nicolas ne peut pas se présenter à la présidentielle sans nous faire perdre les élections : car il a trop _justifiées ou non_ de mises en cause en cours et surtout il n’a pas changé. Alors que j’ai toujours voté pour lui, je pense que son comportement et ses discours ne sont pas au niveau d’un futur Président. Bien qu’il ait reconnu avoir abaissé la fonction, son tempérament reprend toujours le dessus et çà ne peut pas changer à son âge.
    Quant à vous, je vous vois aux primaires LR et attend de découvrir vos propositions.
    _Je voudrais juste vous dire qu’il faut vous arrêter de "larmoyer" (excusez le terme) et prendre ce ton pleureur que vous avez eu ces dernières semaines dans les médias. Un candidat à la Présidentielle doit être au dessus de la mêlée ; et pleurnicher n’est pas bon pour votre image. On a compris que vous avez souffert injustement ; il faut avancer maintenant.
    Je dois vous dire que sans être le porte parole de qui que ce soit, nous sommes plusieurs amis à penser ce que je viens d’écrire vous concernant et concernant Nicolas. Soyez dynamique, proposez, agissez, dialoguez avec les français ; reprenez le ton que vous aviez avant.

  • Patrick GILLES / Papypat56

    , par Patrick GILLES / Papypat56 Répondre

    Cher Ami,
    Je sais que j’ai peu de crédibilité, du fait que je ne suis rien , pas élu du peuple, seulement militant à l’UDI . Et , aussi adhérent au club que vous animé. Comme il est question du débat sur l’opportunité ou non de participer aux primaires pour les centristes, je me sens donc un peu concerné par votre candidature.
    Concernant vos ennuis judiciaire, il est évident que sauf les imbéciles, personne ne peut croire à une quelconque réalité de malversation. Cependant , voyons le côté positif. Comme vous le savez sans doute, le commerce se base pour obtenir l’adhésion la plus massive possible, sur la publicité de répétition. Les spots Télé sont très productifs. La preuve en est , pendant un an le martèlement continuel des média pour faire du FN le premier parti de France en nombre de sympathisants . Tellement contrarié, j’ai demandé à la médiatrice de France Télévision, Marie Laure Augry de demander à ses collègues, de mettre un bémol à cette campagne publicitaire en faveur de ce parti d’extrême droite.
    Voilà, mon conseil : Que l’on dise du bien, que l’on dise du mal, l’important est que l’on parle de vous le plus possible, et inévitablement vous grimperez dans les sondages. J’ai fait la même recommandation à Jean-Christophe Lagarde pour la promotion de l’UDI. Avec toute ma sympathie . Patrick GILLES

  • DEMONCHY Bernard

    , par DEMONCHY Bernard Répondre

    Lamentable ! Assez de ces sales proclamations médiatiques qui empoisonnent le pays, et exaspèrent les citoyens qui, paradoxalement, achètent quand même ces torchons ! Par ces images que l’on donne à notre jeunesse : "on veut tuer" qui ? la démocratie ? la politique ? les hommes politiques ? surtout s’ils sont de droite et dans le viseur de certains "grands spécialistes"... PAUVRE France !
    La presse devrait faire son mea-culpa pour tous ces hommes qu’ils ont salis injustement, et ainsi contribué à leur "exécution".
    J’ai lu votre livre. J’admire votre courage. Vous êtes tous courageux ! Pour la primaire le choix, pour nous "non spécialistes", adhérents de base, est cornélien... vous avez tous l’amour de la France, et les qualités d’hommes d’état... et aussi des faiblesses comme tout homme. Restés unis, soyez dans le même bureau le soir des primaires pour vous congratuler, quelques soient les résultats...
    Merci et Bravo pour votre engagement et pour votre détermination. Avec tous mes vœux de réussite.

  • DI GIOVANNI PIERRE

    , par DI GIOVANNI PIERRE Répondre

    cher MONSIEUR

    je pense que vous avez bien fait de réagir comme vous le faite dans cette annonce .
    Les différentes confrontations dans les primaires qui s’annoncent à droite sont nécessaire pour que nous y voyons
    plus clair .
    Je crois que l’on vous avait enterré trop vite ,et qu’il est bon pour nous tous ancien de l’ UMP ,pour beaucoup fils de l’ère CHIRAC que vous continuez à tracer votre chemin .On peut pas effacer d’un coup d’éponge votre parcours brillant , et s’arrêter a ce qui s’est passé
    depuis 2 ans.
    Je ne voterais pas forcement pour vous en 2016 car votre parcours sera plus difficile . Votre moment viendra,je l’espère .
    Mais l’essentiel est que ayez repris le train ,et que vous finissiez de traverser le tunnel au bout duquel l’horizon sera plus clair pour vous
    et beaucoup d’entre nous .
    bien cordialement

    PIERRE DI GIOVANNI

  • Répondre

    Oui Monsieur COPE, très bien mais j’aimerais bien entendre des projets tel que ceux prononcés par Madame CH. Lagarde.
    Évidement pas du tout populaires mais très efficaces.
    J’ai eu le plaisir de vous serrer la main à plusieurs reprises en particulier à Nevers et j’éprouve beaucoup de sympathie à votre égard
    Bien cordialement
    Michel Reverdy

  • wastable
  • Guillaume

    , par Guillaume Répondre

    Bravo pour cette prise de position !
    Les médias m’agacent à vouloir créer de la suspicion et de la discorde inutiles, et mettre la pagaille dans notre famille politique.
    Restons unis, même si nous sommes différents et complémentaires, pour tourner la page socialiste et travailler à la reconstruction du pays. Courage !

  • BOURGEOIS JEAN PIERRE

    , par BOURGEOIS JEAN PIERRE Répondre

    Bravo. Aide-toi et le ciel t’aidera, alors décomplexe-toi et la France se décomplexera. Tenez ferme. JP

  • Dartie Jean-Jacques

    , par Dartie Jean-Jacques Répondre

    Voilà de très bonnes intentions que je souhaiterai que tous les candidats à la primaire partagent.
    En tant que militant de base je vous dirai que Trop c’ est trop de vos petites bagarres d’ égos et des petites phrases.
    Occupez- vous des conditions à réunir pour réussir l’alternance ; augmenter l’ activité ; vous occuper des retraités ; maitriser l’immigration dans le respect de notre identité et histoire.

    Raz le bol des querelles ! vraiment raz le bol

  • yvette perlin

    , par yvette perlin Répondre

    Cher Monsieur COPE,
    Je vous ai toujours apprécié lors des meetings pour la campagne en 2012 de Mr SARKOZY, vos interventions étaient justes. Je vous ai assuré de mon soutien lors de vos démêlés judiciaires Mais j’étais très en colère, lorsque j’ai lu cette petite phrase assassine "COPE veut tuer SARKOZY". J’ai très bien compris que c’était une métaphore, mais enfin l’image était très dure.
    Pour moi vous étiez rayé de mon univers politique. Votre lettre me remonte le moral, Je vous souhaite de réussir dans la voie que vous vous êtes tracée.
    Bien cordialement

    YVETTE PERLIN

  • Guibert  jean

    , par Guibert jean Répondre

    Bonsoir Mr Copé

    Je voudrais tout d abord vous dire combien je partage votre analyse de cette affaire BYGMALION et de ses consequences.
    Nous sommes dans un pays ou la liberté de s exprimer et d’informer est garentie.Cela est un bien precieux.
    Mais beaucoup de medias helas ne respectent pas les regles deontologiques les plus elementaires qui existaient jusqu a present.
    Ils confondent trop souvent liberté d informer et propagende au service d un pouvoir. Cette situation peut etre dangereuse pour notre pays et contribuer a diviser un peu plus les francais.Dans notre societé chacun doit avoir son role a jouer en fonction de ses competences.Beaucoup de journalistes se comportent en hommes politiques en juges etec et outrepassent leurs fonctions .De plus ils sont engagés a gauche (c est un secret de polichinelle pour personne)........mais sans ideés credibles ce qui est tres grave.Ils tentent meme d abetir le peuple francais.
    J ai rencontré recemment par hasard une femme traducteur de roumain refugiée politique en France et qui m a dit je suis tres triste je ressens aujourd hui dans ce pays qui m a accueilli helas ce que j ai connu en Roumanie quand j etais adolescente sous Ceaucescou le mensonge d etat les affaires pas claires les sondages bidons etec..
    La route sera longue pour conquerir le pouvoir .J ai une grande confiance en vous .
    Je vous renouvelle toute mon amitieé et vous courage.

  • Pascal Barras

    , par Pascal Barras Répondre

    Même si l’inanité des articles de presse commence à être admise par beaucoup de citoyens il est toujours bon d’entendre s’exprimer calmement et intelligemment les premiers intéressés., merci de l’avoir fait.
    Vous les politiques qui avez une ambition pour notre pays, trouvez le moyen de vous affranchir du filtre des médias ; c’est vous qui êtes souvent brillants, intelligents, vous avez des choses à faire passer, ne vous laissez pas rabaisser par des journalistes incultes qui ne cherchent que la polémique et nous empêchent d’entendre votre message. Le vôtre, Monsieur Copé, nous intéresse, nous l’attendons, dans son intégralité, sa profondeur, pour nous faire notre opinion, sans journalistes ou du moins pas n’importe lesquels.
    Mettez en place une charte du journalisme politique et respectez vous, ne vous tournez que vers ceux l’ayant signée.

  • karine HOTTOT

    , par karine HOTTOT Répondre

    Ce dont, nous avons besoin aujourd’hui au sein de notre famille politique " c’est la Paix et de la dignité ". Toutes ces querelles nous déstabilises, je croyais en une droite forte et unie pour vaincre ce gouvernement incompétent, nuisible à la France.
    Pour ma part, je suis ravie que Jean François COPE ne soit pas impliqué dans l’affaire Bygmalion ,mes convictions, et ma confiance lui sont accordées depuis qu’il a fait ses premiers pas dans le paysage politique.
    La France a besoin d’un homme comme lui, même s’il n’est pas parfait. Quel homme où quelle femme peut dire qu’il où elle n’a jamais commis d’erreur.....
    Unissons nous derrière un parti politique fort, Nicolas SARKOSY a été notre Président, François FILLON et Alain JUPPE 1er Ministre, ils ont fait leur temps.
    Pour moi l’avenir c’est Jean François COPPE

  • M. Castro

    , par M. Castro Répondre

    Bonsoir M. Cope,

    Je peux aisément valider sur plusieurs points de votre vision, mais hélas, c’est la société qui veut ça. Cette société, qui en grande partie est façonnée par les politiques et les médias. Politiques, qui quand le venin (et non l’exactitude) est pour l’adversaire à le gout du nectar, mais quand il est pour-soi semble intolérable.

    Je suis totalement d’accord que quand la justice fait "réellement" son travail, sans pression (ce qui me partait un utopisme), il faut la laisser travailler, et ne pas la tordre à sa convenance, à travers des raccourcies, si chères aux médias, ou plutôt aux influences (politique/médias). Je pense que les Français sont suffisamment éduqués et intelligent pour imaginer que personne n’est parfait et que le pouvoir peut des fois, corrompre a minima, ce qui n’est pas très grave en soit (que celui qui n’a pas fauté jette la première pierre) .

    Mais la faute des personnalités de premier plan et d’entretenir un mythe. Mythe du surhomme, sans peur ni reproches. Ce mythe qui face à la réalité du monde actuelle, ne fait plus rêver, et détourne avec un rejet toujours grandissant les citoyens de la vie de leur pays.

    Je caresse toujours l’espoir qu’un jour, les décideurs ne chercheront pas a être autre chose que des hommes et des femmes qui se soucie du peuple, des générations futures, et font passer les intérêts de la nation avant toute chose. Mais là c’est moi qui deviens utopiste ;-)e.

    Dans tous les cas, j’espère que ces expériences récentes feront de vous un homme politique meilleur, et que vous aurez à coeur, quelle que soit votre exposition future, de rester un homme qui oeuvre pour le bien des siens (son pays et son peuple).

    Bonnes chances pour les batailles à venir ! En espèrent que le meilleur gagne, cette fois !

  • Chessex, Marie-France

    , par Chessex, Marie-France Répondre

    Cher Monsieur Copé, vous avez raison de parler avec déférence de vos adversaires, que le meilleur gagne, mais vous êtes trop nombreux, les primaires vont donc vous départager, espérons dans le respect de l’autre, et surtout une fois que l’un d’entre vous sera au pouvoir, qu’il fasse ce qu’il dit - lisez le dernier article de Nicolas Baverez - bien amicalement.

  • AZNAR DANIELLE

    , par AZNAR DANIELLE Répondre

    Cher J.F.Copé. ..merci pour votre texte concis, sincère.
    Sans vouloir vous offenser bien que mon enthousiasme en la politique mais aussi en les politiciens fut intacte je ne peux pas en dire autant en ce moment. C’est épuisant et j’ai peur du résultat. Cependant je demeure et je demeurerai LR. Vous êtes le seul depuis le début et encore maintenant que je soutiens car comme NS vous êtes un leader, franc, compréhensible, cohérent et fidèle à votre politique. Je suis scandalisé parce ce qui arrive à notre France en pleine métamorphose populaire et sociale ..il faut vivre dans ce sens. Donc je m’autorise à espérer en vous et votre équipe mais j’ai encore besoin d’attendre pour exprimer ma flamme dans vos projets. SVP continuez à nous faire espérer. Je vous souhaite beaucoup de courage, de travail fécond et de réussite pour y arriver. Je crois que vous avez le charisme, la pugnacité et je serai là. Mon pays c’est la France, je l’aime. MERCI D’AVANCE ! Bien cordialement. Danielle

  • BURTEY PATRICK

    , par BURTEY PATRICK Répondre

    JE SUIS TRES CONTENT QUE VOUS REVENIEZ AU DEVANT DE LA SCENE POLITIQUE, VOUS LE MERITEZ
    JE VOUS AVAIS VU UN SOIR A BOURGES ET J AVAIS BEAUCOUP APPRECIE VOTRE PRESTATION
    VOUS AVEZ RAISON DE POSER VOTRE CANDIDATURE POUR LA PRIMAIRE ET JE VOUS SOUHAITE D ATTEINDRE UN BON RESULTAT
    VOIS AVEZ PARFAITEMENT RAISON QUAND VOUS DITES QU IL FAUDRA PRENDRE DES DECISIONS NECESSAIRESCPOUR REDRESSER LA FRANCE. TOIS LES FRANCAIS EN SONT CONSCIENTS MAIS ILSCONT SOUVENT PEUR DE DHANGER LEUR PETITE VIE BON COURAGE

  • Nicole Lavaux

    , par Nicole Lavaux Répondre

    Monsieur,
    Je vous ai soutenu, moralement et sur twitter, lorsque vous avez dû quitter votre poste de président de l’UMP car je vous appréciais ainsi que votre manière de présider, et j’ai regretté amèrement le hold up exécuté par ce triste "triumvirat" qui a fait trop de mal à notre famille.
    Si je parle au passé c’est à cause de votre opposition manifeste à Nicolas Sarkozy ,se traduisant notamment par des petites phrases mesquines, quoique vous en disiez. Vous vous étiez pourtant engagé à le soutenir pour 2017, d’où ma grande déception.
    Je peux essayer de comprendre que les choses ne soient pas si simples, c’est pourquoi je ne vous mets pas dans le même sac que "les autres traîtres" si je puis dire.
    Par ailleurs, cette primaire, ouverte, que les adhérents n’approuvent pas, conduit visiblement à des comportements indignes, j’espère que vous saurez ne pas atteindre ce niveau de turpitudes qui fait de plus le bonheur des médias.
    Cordialement
    NL

  • IT

    , par IT Répondre

    Ca fait du bien de lire un tel message.
    Les Français comprennent de plus en plus que les médias font beaucoup de sensationnel. Effectiveement, il est difficile parfois de discerner le vrai du faux. Et cela fatigue... Il y a tant de choses à faire....

  • Répondre

    Merci pour cette mise au point.
    Il ne fait aucun doute que les médias dans leur grande majorité pour faire le buzz et pour vendre se vautrent lamentablement dans la people-politique.
    Plus lamentables encore sont celles et ceux qui se délectent et
    Y accordent crédits.
    C’est à croire qu’ils n’ont que très peu confiance en leur réelle capacité à pouvoir fédérer autour d’idées et de projets constructifs et courageux.
    La France et les français méritent mieux que toutes ces basses et ignobles manoeuvres qui n’ont pour but que de diviser pour mieux régner.
    Ne laissons pas encore une fois les médias nous imposer leur candidat.

  • Hamon Michel

    , par Hamon Michel Répondre

    J’ai 71 ans, autant dire que je suis de ceux qui ne se sont pas laissé abuser par la tempête médiatique qui a fait rage autour de vous et vous avez conservé toute mon affection et ma sympathie. Je déplore le climat délétère qui est aujourd’hui non seulement celui du monde politique mais qui gangrène aussi peu à peu celui de la société civile. Plus que jamais l argent est au coeur des motivations qui anime la plus part de nos concitoyens, l information est partisanne, la justice s enlise ou dérape, l éducation nationale marche sur la tête, l’industrie perte des part de marché.,les artisans croulent sous les charges et de ce fait pratiquent des tarifs qui encouragent le travail au noir qui agrave la progression du chômage et la liste des problèmes qui rongent le moral des plus optimistes n est pas exhaustive !!!Je vous admire de croire encore que des jours meilleurs sont envisageables si l on refuse la fatalité. Je vous embrasse et je suis s
    incèrement de tout coeur avec vous, mais j avoue ’n avoir aucune idée sur la façon de nous sortir du pétrin dans lequel on s est mis au fil des ans.

  • jc51

    , par jc51 Répondre

    On attend le programme précis des uns et des autres avec impatience et ce sera la -dessus que nous jugerons .
    On espère qu’ensuite le vainqueur mettra en vigueur sans faiblir et rapidement ce qu’il aura promis ...!!
    Quant aux médias ....il y a bien longtemps que je n’ai plus aucune illusion sur leur probité et leur objectivité ..

  • Yvan DEJARDIN

    , par Yvan DEJARDIN Répondre

    Je suis content que la vérité éclate. Trop de médiat déforme les textes pour les tourner en leurs faveur pour faire des torchons plaisant à une frange de la population. J ’ aime vôtre projet pour le sursaut de la France.

  • Mongin Antoine

    , par Mongin Antoine Répondre

    Monsieur,

    "La politique, entre autres choses, repose sur la multiplicité et la pluralité des hommes. Elle traite de la communauté et de la réciprocité d’êtres différents. En apparence, elle ne parvient jamais à la profondeur de la philosophie et de la théologie. Et pourtant, la politique, cet espace intermédiaire, où se joue la liberté, où agissent les hommes libres, peut devenir le lieu même de la profondeur humaine".
    Alors "Haut les cœurs". Souvenons-nous de ces élections, qui étaient toutes des victoires. En ce qui me concerne, je n’ai pas la mémoire courte, je sais pertinemment bien, que c’est pratiquement vous tout seul, pour vous avoir suivi de très près, qui avez, en tant que Haut Responsable Politique, fait gagner l’UMP surtout aux élections municipales dernières. Vous avez énormément œuvré et je m’en souviens. Le travail paie toujours et pas seulement à court terme.
    Je viens de lire votre livre "Le sursaut français", qui m’a passionné en toute sincérité, même si je suis d’une génération, par exemple, qui n’est pas foncièrement "formaté" pour tous les nouveaux modes de communications, sachant tout de même, que le monde est gouverné par la Très Haute Finance, par tous les Systèmes de Communications et Télécommunications et par les Techniques.
    Que fait la Politique dans tout cela ? Que font nos hommes politiques dans tout cela ? Et bien, à partir du moment où l’on croit à la Politique et par voie de conséquence aux femmes et hommes, qui la représentent, eh ! Bien, l’on s’y intéresse, je m’y intéresse.
    Je crois en vous en tant qu’Homme politique, Monsieur, et en tant que Candidat, pour le moment pour les Primaires au sein de "Les Républicains".
    Je crois en vous, car vous ne jouez pas la Comédie du Pouvoir.
    C’est pourquoi, au mois de Novembre prochain, je serais tenté de voter pour vous, afin que vous soyez le seul candidat de la Droite et du Centre élu à l’issue de ces Primaires, pour nous représenter lors des élections présidentielles de 2017.
    Quant au titre du journal l’Express, Monsieur Copé veut tuer Monsieur Sarkozy, je n’y crois pas un mot et cela m’a fait bondir, dans la mesure, où c’est un titre, qui dépasse les bornes et, qu’il a un côté "frauduleux" face à la réalité et face aux personnages politiques mis en cause.
    En vous remerciant de m’avoir pu me donner l’occasion de m’exprimer librement, je vous souhaite bon courage, afin, que vous ne soyez plus un "bouc émissaire" ou un "pointé du doigt". La comédie du pouvoir, ce n’est pas vous...

    Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.

    Antoine Mongin

  • JEANNOT Claude

    , par JEANNOT Claude Répondre

    Bonjour Jean François,

    Je suis bien d’accord ;... il y a le DIRE et le FAIRE
    Ce qui compte c’est le respect des ENGAGEMENTS concrétisés par des ACTES validés par des RÉSULTATS en phase avec lesdits ENGAGEMENTS.
    Notre famille politique doit au bout du compte ADDITIONNER les SOLUTIONS LES PLUS PORTEUSES et les METTRE EN APPLICATION DE SUITE POUR N’AVOIR PLUS QU’A MESURER LEURS EFFETS.
    Chaque porteur d’IDEES doit pouvoir les mettre en oeuvre.
    La seule question concerne le CHEF D’ORCHESTRE.
    BON COURAGE, je suis avec vous.

  • Vivies Jacqueline

    , par Vivies Jacqueline Répondre

    Bravo pour cette conception de la politique . Personne ne doit "mourir" mais faisons en sorte que La DROITE reste digne pour se rassembler et non se déchirer Assez de critiques et de sous entendus les uns envers les autres
    ne vous donnez pas en spectacle mais apportez nous des preuves de confiance et de respect
    Je trouve lamentable de critiquer systématiquement ce que l’on a adoré

  • Vivies Jacqueline

    , par Vivies Jacqueline Répondre

    Bravo pour cette conception de la politique . Personne ne doit "mourir" mais faisons en sorte que La DROITE reste digne pour se rassembler et non se déchirer Assez de critiques et de sous entendus les uns envers les autres
    ne vous donnez pas en spectacle mais apportez nous des preuves de confiance et de respect
    Je trouve lamentable de critiquer systématiquement ce que l’on a adoré

  • Répondre

    Cher Monsieur, Je n’ai jamais doutée de votre honnêteté. Je n’ai aucune confiance aux journalistes, ils ne sont que mensonges pour vendre du papier. Cela fait 50 ans que je suis encartée à notre mouvement, avec des responsabilités et, autour de moi nous avons les mêmes idées sur nos encadrements, pas besoin de la presse pour nous éduquer. Aux prochaines élections il va y avoir problèmes. Qui allons nous choisir ? Vous avez tous les mêmes valeurs.

    Personne ne veut tuer personne !

  • Dan Mods

    , par Dan Mods Répondre

    De nombreux français sont méfiants avec les médias car ils savent leur appétence pour le sensationnel, quitte à tout exagérer et pire à tout déformer. Les autres font des articles de presse leur vérité, naïvement ou par convenance.
    Et puis, il y a les journalistes qui font sournoisement de leur métier un combat politique.
    Vous les hommes politiques, vous savez tout ça. Pourquoi donc donner aux médias ce qu’ils attendent : des petits mots, des sous-entendus malveillants envers vos concurrents au sein de votre propre partie ?
    Nous les citoyens, voulons de l’honnêteté, voulons connaitre votre projet pour la France, voulons juger votre capacité à vous réunir à l’issu de la primaire …

  • krisiena

    , par krisiena Répondre

    Trés bien,
    Vous avez raison sur votre candidature et son ambition mais aussi pour votre réponse à l’express ... Car si quelque fois je suis déçu de vous en général (hommes politique de droite) jamais des médias car je m’éprise si ce n’est plus tous ces sois disant journalistes qui ne pensent d’abord qu’a leurs propres intérêts.
    Battez vous, n’ayez pas peur de vos idées
    Bon courage

  • claude sebag

    , par claude sebag Répondre

    Mise au point necessaire bravo !! Nous ne voulons pas d’un retour à la situation de 1988 où la gauche a profité des règlements de compte de la droite, pour gagner.

    Laisser gagner la gauche en 2017 ce sera mettre la France dans un état catastrophique. Il faudra gagner uni !!

  • vogt jean claude

    , par vogt jean claude Répondre

    Bonne défense. Ami d’Andre SCHNEIDER, en congrès à Orlando, je ne serai pas à Strasbourg la semaine prochaine pour vous encourager !

  • lehcimpool

    , par lehcimpool Répondre

    Les médias people font du sensationnel c’est bien connu, mais les médias sérieux devraient être sérieux.
    Plus on relève d’erreurs et d’exagérations, moins les lecteurs y croient et plus cela laisse la place à l’imagination et à l’interprétation avec toutes les conséquences y afférentes.
    Cela est vrai pour les médias mais aussi pour la parole publique qui parfois n’est pas très éloignée de celles des médias en terme d’ exactitude. La conséquence de tout cela c’est qu’on ne sait plus trop bien faire la différence entre le vrai , l’exagéré et le faux.
    Concernant la candidature de J F Copé sous la bannière la droite décomplexée, je trouve cela plutôt bien , mais lors du second tour des primaires de droite, il faudra s’allier avec le bon cheval sur les deux qui resteront pour appliquer la politique décomplexée.
    Personnellement tous les candidats à la primaire me vont sauf peut être le plus âgé qui, à mon avis, sera dépassé par les évènements s’il est élu président, car la situation est trop grave ou alors il faudra qu’il trouve un très bon et courageux jeune premier ministre.
    Pour le peuple il serait bien sur mieux d’avoir moins de candidates et candidats, cela ferait plus sérieux et donnerait une plus grande impression d’unité.
    Pour moi, cette mode de faire des primaires ne fait qu’embrouiller les esprits des électeurs qui ne comprennent pas qu’on puisse se battre, s’insulter quasiment ( petites phrases assassines) et après travailler ensemble, c’est un peu irréel.
    Coopter le champion fait bien plus sérieux.

  • Répondre

    Oui, pour les paroles et les objectifs. Mais... je suis un chrétiens et au LR.
    J’ai toujours soutenu la droite et le centre depuis mon premier vote.
    Pour être clair, je suis de sensibilité démocrate-chrétienne.
    Et, si vos objectifs et vos actes se rapprochent de l’enseignement social des chrétiens, je vous soutiendrai.
    Car, cet enseignement concerne tous les actes de la vie quotidiennes des personnes et des institutions.
    Oui, pour relever la FRANCE, mais avec courage et sans compromission avec les diverses forces plus ou moins occultes qui sapent insidieusement les bases morales et vitales du bien vivre ensemble.
    Bien sur, tout n’est pas noir ou blanc. Pourtant, la lumière d’un message politique et de ses objectifs doivent se voir de tous.
    Que cette lumière soit forte ou plus ou moins faible.
    Avec mon amitié. Et que la force de poursuivre soit avec vous.
    Maxime FOUANON

  • Herve

    , par Herve Répondre

    Bien réagi, on n’entend actuellement dans les medias que les guerres internes aux partis, chez LR comme au PS, alors que la presse devrait plus que jamais rapporter les solutions des uns et des autres aux problèmes francais au début d’une année qui va s’annoncer difficile économiquement et politiquement. Les francais doivent pouvoir comparer les programmes des uns et des autres et decider lequel est le meilleur pour notre avenir, plutot qu’etre largués dans un espèce de western qui ne profite qu’aux extremes. Que les media prennent leur responsabilité et que les candidats à la primaire communiquent surtout sur leur programme, comme Jean-Francois le fait très bien !

  • wachenheim andré

    , par wachenheim andré Répondre

    La politique est un monde impitoyable, vous êtes bien placé pour le savoir. Néanmoins, je soutiens totalement votre démarche et je souhaite que vous puissiez mettre en application toutes les propositions formulées dans votre dernier livre : Le sursaut. Je suis partisan d’éliminer tous ces vieux politicards, il faut donner un sang nouveau à la politique. Je fais partie de ces retraités qu’on matraque depuis 4 ans sous prétexte que nous sommes des nantis voir des riches. Nous avons durement travaillé pendant de nombreuses années pour constituer un patrimoine.
    Je ne cotise pas à l’ ISF, mais je suis partisan de sa suppression. Les gouvernements successifs et particulièrement l’actuel, ont fait fuir les capitaux et les entreprises. Il faut arrêter de taper sur les entrepreneurs et surtout, il faut arrêter de subventionner les syndicats inutiles et remettre la France au travail. Stop à l’assistanat qui décourage de reprendre un emploi. Alors courage Monsieur COPE, faites fi de tous ces journalistes véreux qui, pour la plupart soutiennent la gauche puisqu’elle a rétabli tous leurs privilèges. Le combat est difficile mais il a le mérite qu’on s’y attelle. Depuis plus de 15 ans vous avez mené une excellente politique dans notre ville de Meaux, alors faites pareil pour notre cher pays LA FRANCE. Avec tous mes respects.

  • BOUIGES GERARD

    , par BOUIGES GERARD Répondre

    Bonjour,
    Que Dieu vous entende. Surtout qu’aucun d’entre vous ne donne le spectacle minable et désolant des primaires de gauche des précédentes présidentielles.
    Il est vrai que les médias en général sont au dessous de tout et publient et racontent n’importe quoi. Ils essaient de vous monter les uns contre les autres.
    Nous vivons une période difficile, le gouvernement actuel est déplorable composé surtout de guignols. Les lois ne sont plus respectées ( le port du voile intégral entre autres). Beaucoup d’entre nous n’ont plus le moral et sont très inquiets pour leurs enfants et petits enfants.
    Merci de tenir bon.

  • guerin jocelyne

    , par guerin jocelyne Répondre

    Je suis mécontente de tout c’est passé au seing de votre parti,j’ai rendu ma carte d’adhérent suite au combat Fillon et vous-même ;
    A ce jour nous avons beaucoup de point d’interrogation .qui peut sauver la France de cette mascarade ?..........
    Je suis dans l’attente des programmes de chacun "sérieusement sauvez la France Honnêtement sans être égocentrique"
    Je compte sur votre capacité et vigueur pour notre beau Pays.

    Cordialement

  • auger martial

    , par auger martial Répondre

    Bonjour Mr JF. Copé

    Je comprends très bien votre ambition d’être candidats a la primaire a la fin de l’année, mais au vu de ce qui ces passer au élection de l’U.M.P avec Fillion, cela m’a écœuré.
    je comprends pas d’ailleurs pourquoi vous avez pas annulé les élections et les refaire de nouveau , je pense a mon avis vous auriez étés plus crédible.
    quand t’on voit le nombre de candidats que nous allons avoir pour la primaire, pourquoi ne pas rejoindre un candidats pour gagner les élections de 2017.
    Je soutiendrais pour ma part BRUNO LE MAIRE, afin d’avoir du renouveau dans la politique.
    je vais vous souhaitez bonne chance pour la suite, en espérant que un jour vous revoir comme ministre car vous avez fait un travaille merveilleux ,ainsi que sur votre commune de Meaux.
    Cordialement
    Conseiller Municipal (LR)

  • GARCIA  Jean Claude

    , par GARCIA Jean Claude Répondre

    bonjour,
    honnête et juste a mes yeux.
    cependant je suis sarkosyste car je pense que les la droite doit rester a droite et surtout ne pas tendre trop vers le centre gauche.
    je suis de ceux qui pense que si un Homme de gauche qui fait une politique de droite (cf. son propre partis) nous mène "droit au mur"
    alors un homme de droite faisant une politique de gauche aura la même résultante.
    Jean Claude Garcia - 14eme circonscription

  • Jeff de Nice

    , par Jeff de Nice Répondre

    Cher Jean-François,
    Merci pour cette nouvelle clarification. C’est une bonne démarche.
    J’avais voté pour vous pour la présidence de l’UMP...... parce que lors de votre passage à Cagnes sur mer vous m’aviez convaincu. Depuis beaucoup d’eau a passé sou les ponts et franchement j’ai perdu confiance. Je ne vois plus rien et je n’entends plus rien quand je vois et j’écoute Nicolas Sarkosy. Je n’en dis pas plus, pour moi il n’est plus qualifié. Et dans le Sud ! Quelle déception de voir Estrosi se faire élire avec les voix de la gauche. La honte, pour ce bonhomme qui marche avec les "mariage pour tous" qui transforme de carnaval de Nice en parade gay. C’est pour cela que j’ai voté Marion maréchal Lepen lors des dernières élections régionales. Et maintenant ? Je suis comme beaucoup de français qui dotent de tout. Alors j’irais de nouveau vous écouter si vous venez dans le Sud. Mais je suis très pessimiste car la France est dans un mauvais état et gangrène est là. Ce soir je vais écouter le général Didier Tauzin en espérant qu’il fear partie des gens de droite qui auront l’intelligence de rallier leurs forces et mettre les bonnes idées en commun. Il est temps de rallier tous ceux qui en ont vraiment marre d’être dirigés par des bras cassés. Qu’allez-vous nous proposer Monsieur Copé ? Jeff de Nice

  • GIF

    , par GIF Répondre

    comme les autres pas un mot sur le programme que vous allez présenter aux français
    Le seul vrai et unique problème de la France c’est le total des prélèvements sur le PIB qui tue la France qui travaille.
    Trop de politiques, trop de fonctionnaires, trop d’amis recasés dans des officines, trop d’avantages pour les fonctionnaires.
    les solutions :
    supprimer le statut de fonctionnaire
    supprimer les avantages des élus ( cumul fonction, garantie d’emploi dans son administration d’origine)
    limiter les mandats, interdire la transmission des mandats dans la famille
    inscrire une limite d’age pour les élus
    un seul régime social pour tous
    supprimer 1,5 millions de fonctionnaires sur 5 ans
    supprimer tout ce qui nuit à la croissance et au travail.
    Réalisez ENFIN , l’égalité entre tous les Français
    Le seul d’intérêt de l’argent est de faire le bonheur de ceux qui vous entoure. MAIS il faut d’abord le gagner !
    Voilà un vrai programme de rupture dont la France a besoin.
    Vous pourriez être celui qui fait bouger la France , vous n’avez aucune chance de gagner les primaires alors ayez une stature Gaulliste et faites passer l’intérêt de la France avant vos intérêts personnels de peut être futur ministrable !
    Vos concurrents disent vouloir Renverser la table , ils ne le feront pas alors vous faites le !
    Peut être que les Français vous suivront !

  • LOUVEL Yannick

    , par LOUVEL Yannick Répondre

    J’ai lu avec grand intérêt votre livre "Le sursaut français" (qui rappelle aussi les idées émises dans le livre de Sarkozy, pas si éloigné de vos idées). Je suis d’accord sur l’ensemble des propositions évoquées qui sont d’ailleurs très urgentes pour une redressement durable de notre beau pays. La question : quel homme suffisamment déterminé, compétent et reconnu par une majorité de français éclairés pourra incarner toutes ses perspectives indispensables au sursaut dont vous parlez et dont je porte toujours l’espoir, comme vous-même ?! Heureusement, c’est l’espoir qui fait vivre et il faut rester positif, ce qui est difficile quand on constate chaque jour l’incompétence notoire de l’actuel gouvernement, si minable ...!

  • LE FLOCH

    , par LE FLOCH Répondre

    Je constate depuis de nombreuses années que que les médias, ainsi que de nombreux poliques sont injustes avec vous ( Je compare votre situation avec le traitement que V G E a subit injustement pendant de nombreuses années). J’ai lu votre dernier livre et suis en total accord avec vos propositions . Je vous conseille de maintenir votre candidature à la primaire de la dtroite et du centre (Il vous reste huit mois pour convaincre...).

    Il ya une chose que je ne supporte pas chez certains hommes poliques qui n’assument pas leurs tricheries et qui laissent les lampistes payer (vous aurez compris) ......
    Je vous souhaite bonne chance.
    LLF

  • Line

    , par Line Répondre

    Laissez dire mais pas laisser faire - les médias ont une orientation c’est prouvé - diviser pour mieux régner ! mais au delà
    Il est temps de reconquérir votre auditoire, les insatisfaits, les déçus, vous manquez sur les plateaux de télévision, défendre vos idées nos idées, Vous avez raison sur ce message attelez vous attelons nous au projet d’une France qui a besoin de se relever de reprendre confiance en quelqu’un qui parle vrai - remettre nos valeurs à leur place, n’hésitez pas ce qui dérange et qui doit être fait il faut foncer trop d’attente pour ne pas froisser un hypothétique % d’électeurs.
    A quand l’exemple d’en haut retrait des avantages aux anciens ministres voiture garde du corps et bien d’autres encore, que d’économies faites pour aider le Pays, et qui démontrerait que les efforts ne sont pas a sens unique.

  • Jacques

    , par Jacques Répondre

    Bonjour Mr Copé,
    J’ai lu avec attention votre message. Bien entendu il ne m’a rien appris car je sais prendre assez de recul par rapport aux informations diffusées, surtout par l’audiovisuel dont on connaît l’orientation et le penchant pour le sensationnel.
    Je suis très heureux de votre retour, par contre le nombre de canditats me parrait très élevé. C’est ainsi, mais après tout cela peut mener à un débat interessant. Je dois vous avouer que mon choix se portera entre NS et vous. Cornelien !
    Vos idées et votre approche de la Droite décomplexée me conviennent bien.

    Bien cordialement

  • grillierre corinne

    , par grillierre corinne Répondre

    Vous avez parlé pour vous et encore une fois les journalistes ont utilisé vos paroles pour créer une polémique qui n’existe pas . Je suis contente de votre candidature à la primaire .Vos idées et votre parole sont importantes pour les Republicains et pour la France, je n’oublié pas que vous êtes un des premier à vouloir faire passer les premières lois après la présidentiel par ordonnance ,cela a l’air de faire consensus au aujourd’hui au sein du parti.

  • Jean Mellinger

    , par Jean Mellinger Répondre

    Bien dit ! Heureux retour de Jean-François Copé chez les Républicains, pour jouer le premier rôle. Nous avons échangé à travers des questionnaires sur Internet avant l’affaire des comptes de campagne, lorsqu’il dirigeait l’UMP. J’étais d’accord avec sa vision « Droite décomplexée ». J’ai lu son livre et, comme lui, je tiens compte des avis de l’iFrap, chiffrés (comme son livre). Depuis, la question de l’immigration incontrôlée et massive s’est ajoutée à nos préoccupations intérieures. J.-F. Copé est l’un des seuls (avec Nicolas Sarkozy) à aborder la crise démographique mondiale qui compromet à court terme l’avenir de l’humanité (émissions de GES, accès aux emplois et à l’éducation, pénuries de ressources, conflits multiples). Voir mon site, qui en parle depuis longtemps. Il est absurde que l’Écologie politique se soit associée à la Gauche et soit devenue totalement pro-immigration (« No-Borders »). Même chose pour certains chrétiens. L’islam intégriste empire dangereusement la situation. Donc je mets en avant la défense de la laïcité (enseignement des Sciences, aucune concession alimentaire à l’école publique, aucun signe religieux, aucune discrimination entre les sexe, etc.). Et cela vaut pour toutes les formes de religion et aussi pour les « sectes ».

  • veronique

    , par veronique Répondre

    La vie politique est violente parce que la vie médiatique est violente. Vous dites ne pas vouloir en faire grief aux médias. Mais moi, je dis si, il faut en faire grief aux médias. Personnellement, je trouve qu’il faudrait que cela change.
    J’ai pu lire récemment dans l’Express que Vincent Peillon avait dit : « On vit quelque chose dont on ne mesure pas les conséquences : l’existence du quatrième pouvoir – les médias – sans aucun contre-pouvoir. Je les connais bien, ces médias : leurs représentants m’appellent encore fréquemment. Ce pouvoir, d’une manière générale, aime la vulgarité, la violence, la bêtise. »
    Il serait temps que les politiques réagissent, comment, je ne sais pas car, effectivement, ils ont besoin des médias. Simplement, il semble qu’il y ait un jeu média/politique qui soit incontournable.
    En 2010/11, les médias avaient décidé que le candidat préféré de la gauche serait Dominique Strauss-Kahn, on n’entendait que cela. Aujourd’hui, ils ont décidé que le candidat préféré de la droite, c’est Alain Juppé et cela fait des mois que l’on n’entend que ça. Qui sont-ils pour décider à notre place et de quel droit le répète-t-il en boucle, sous couvert d’analyses diffuses ?
    Vous dites que c’est aux juges et à eux seuls d’instruire. Mais que n’entend-on pas dans la presse qui, comme toujours, parle du secret des sources, mais ne fait que violer le secret de l’instruction en distillant des rumeurs, avec ou sans fondement, mais qui ne devraient pas sortir du bureau du juge.
    Vous qui avez tant souffert de tout cela, je ne comprends pas que vous ayez encore envie d’être indulgent avec les médias. Bien sûr certains journalistes sont professionnels mais je crois qu’ils sont de moins en moins nombreux et succombent tous à l’instantanéité et à la course à l’audience.

  • GEA José

    , par GEA José Répondre

    J’ai hâte de connaitre le contenu de votre projet , car la France a besoin d’un grand projet qui soit clair net et précis et qui soit
    bâti sur le long terme et non à force de lois promulguées à la hussarde ou de mesurettes ou replâtrages en tout genre sans aucune visibilité sur le futur de nos enfants et petits enfants ....
    Bien à vous,

    cordialement,

    José GEA

  • Giberne Jean

    , par Giberne Jean Répondre

    Il était nécessaire de faire le point (sans jeu de mots) au sujet des médias. Quant à la Justice, ses fuites organisées sont inquiétantes. Tant qu’elles continueront, nous aurons des suspicions sur son indépendance.

  • paule PAPAIX

    , par paule PAPAIX Répondre

    BRAVO Jean-François ; nous sommes avec vous.

  • Pierrette Marti  - Pilou

    , par Pierrette Marti - Pilou Répondre

    Monsieur Copé, si vous voulez devenir Président, il vous faudra devenir insensible aux stupides - méchants "bons mots". Les chiens aboient, la caravane passe.
    Monsieur Sarkosy a -oui- la stature d’un Président . Mais il n’est pas le seul. Il n’aurait pas du oublier si vite qu’il a été battu dans les urnes. Il ne lui fallait pas revenir si vite.
    Votre livre propose un très bon programme. Ainsi qu’une bonne mise en oeuvre, ce qui avec nos syndicats sera le plus dur en France pour n’importe quel candidat. Votre proposition de diminuer la charge sur les salaires de 10% (pour les salariés) financée par une hausse de TVA, est bonne. La gauche a imposé les 35 heures qui donnaient aux salariés du temps pour dépenser de l’argent qu’il n’avait pas. Votre proposition revient à augmenter les salaires de 10% sans charge supplémentaire pour leur entreprise. La hausse de TVA qui en sera le complément s’oubliera vite. J’adhère à 100% à cette proposition.
    Je reviendrai sur votre livre - sujet : le Front National - dans un autre contexte.
    Bon courage - Endurcissez-vous !
    Pierrette Marti

  • DM

    , par DM Répondre

    Monsieur,
    Je suis en accord avec votre lettre, toute notre famille doit vivre et travailler ensemble, des primaires doivent être organisées, fort bien, nous jugerons les projets des uns et des autres afin de choisir celui qui semblera le meilleur pour redresser la FRANCE.
    Mais surtout que tous les participants acceptent de se rallier à celui ou celle qui sera élu.
    Bien cordialement

  • Maryse Aguilera

    , par Maryse Aguilera Répondre

    Bonjour,

    Je suis d’accord avec votre analyse. Laissons la justice faire son travail. Le plus vite sera le mieux car la calomnie laisse toujours des traces difficiles à effacer.

    Faites nous vite savoir ce que veux dire aujourd’hui, le France décomplexée. Dans le détail et comment allez vous vous y prendre ?
    Tous les Républicains sont à l’écoute, et plus vite les programmes seront connus mieux cela sera.

    Quelle politique économique ? quelles réformes, quel calendrier après l’élection ? quelle garanties d’application vis à vis de l’Europe qui surveille, commente et bloque . Quel traité, ?allez vous revoir notre relation à l’Europe.

    Les polémiques n’intéressent plus Les Républicains, cependant vous avez raison il faut répondre à toute polémique Médiatique, nous avons besoin cependant de savoir ce qui s’est passé réellement avec Bygmalion.

    Ou en est la Droite Forte. 25% à L’Election du Président de l’UMP ? Pourquoi avoir supprimer les courant ?

    Cordialement. Maryse Aguilera, un Premium des Républicains qu’il faut informer clairement, et qui pense au risques de la Porosité....

  • Adam Nicolas

    , par Adam Nicolas Répondre

    Sages paroles,vous méritez le repect je vous félicite, continuez dans cette obtique,sans haine et que la famille reste uni.

  • colonel

    , par colonel Répondre

    Bonjour,
    les affaires laissent toujours des traces, même quand on en sort blanchi.
    pour les français, il faut du renouveau, des nouvelles personnes et une autre politique adaptée à notre société, et arréteztous de vous reconnaitre gauliste, parce que, pour certains, quand on est de droite, c’est bien de dire que l’on est gauliste.
    Aujourd’hui, les français en ont assez d’être des VACHES A LAIT, nous sommes le pays le plus imposé, et quand, pour des idéologies, pour faire plaisir aux syndicats, en reculant sur de nouvelles mesures engagées mais politiquement incorectes, vous devenez un gouvernement à la botte des syndicats ou des associations de défense, alors là, prouvez moi Mr COPPE que vous serez différent des autres qui parlaient de " karcher ou de casse toi pauvre con".
    Redonnons l’identité à la france qu’elle possédait, retrouvons nos valeurs, notre dignité, et si, votre programme à venir redonne, non seulement de l’espoir, mais des solutions, non pas de campagne, non pas comme les mensonges de notre Président actuel, alors peut être que les français se mobiliserons derrière vous.
    sincères salutations républicaines

  • madani michel

    , par madani michel Répondre

    <entièrement d’accord avec vous, il faut absolument neutraliser les journalistes qui ne représentent qu’eux memes

  • ESCUDIER Michel

    , par ESCUDIER Michel Répondre

    Bien sur qu’il n’y aura pas de mort, mais cette primaire ouverte, fera beaucoup de mal à la droite et aux Républicains, les journalistes seront là pour mettre de l’essence sur le feu.
    Il n’y a pas de bataille sans victimes, et j’aurai largement préféré une primaire réservée aux adhérents du parti " les Républicains"
    car en définitive il s’agissait simplement de désigner notre leader, et non de faire un vote fictif.
    De toutes façons les choix est fait et le vainqueur devra vraiment appliquer une politique de droite, sans complexe, et avec beaucoup de courage, car les vrais réformes vont faire bouger ces minorités agissante qui ne représentent qu’elles même et pourtant influent fortement sur la politiques des gouvernements.
    Bon courage Monsieur COPE, j’avais lu il y a quelque temps votre projet et pour moi il tenait la route.

  • vandegans didier

    , par vandegans didier Répondre

    Monsieur Cope
    Acteur de la vie Économique a Meaux, je vous connais par le biais de différentes rencontres que nous avons eu, certes souvent trop breves
    La constance de votre action, de vos propos, font de vous un homme de valeurs fortes
    La France et l Europe ont besoins d hommes et de femmes portant haut leurs convictions.

    Les commentaires politiques dans les médias présentent principalement des petites phrases sorties de leur contexte.
    Il faut s élever par rapport a cela
    continuez a porter vos convictions et a les défendre.
    Tout discours est criticable, quelque soit l orateur. Que cette critique reste constructive
    Personne ne peut proposer un monde parfait. On l aurait déjà trouve. Alors que chacun fasse de son mieux, et vous encourage a continuer votre action, même si, de nationalité belge, je ne pourrai jamais voter pour vous.
    cordialement

  • Ameri Nicole

    , par Ameri Nicole Répondre

    Je trouve très bien votre article qui éclaircit ceux qui avaient un doute sur votre sincérité.Moi, j’en ai jamais douté,car d’1 je ne fais pas confiance aux médias et 2 ils vous ont tellement traînés dans la boue que je trouvais ça suspecte.Je sais que vous avez des divergences entre les programmes de l’un ou l’autre, mais j’avais remarqué pendant la Présentielle de 2012 votre loyauté vis à vis de N.Sarkozy et depuis je suis convaincue que vous quelqu’un de bien,car la loyauté c’est rare dans votre milieu.Depuis longtemps je vous suis et jusqu’à présent je n’ai pas été déçu malgré les méchancetés que certains ont pu dire à votre égard. Restez tel que vous êtes, regardez devant vous ,vous aurez tout à gagner,mais je pense que c’est encore un peu trop tôt pour vous. Comme je suis une personne honnête,je ne vous cache pas que je voterais pour N.Sarkozy,mais s’il ne se présente pas, mon choix sera vous. Voilà ce que je voulais vous dire et surtout je vous souhaite beaucoup de réussite et ne changez pas et soyez décomplexé,je le suis aussi,à bientôt, cordialement, Nicole Ameri

  • Roger Gallice

    , par Roger Gallice Répondre

    Bonjour,

    Je reçois bien vos mails mais, avant de me décider à voter pour un candidat, j’attends que les divers candidats à la primaire et encore plus à la présidentielle puissent me donner des réponses crédibles aux différentes questions que je me pose depuis longtemps :

    Comment économiser environ cent milliards par an afin de ramener le budget à l’équilibre, ce qui est la seule manière de sauver la France à long terme ?

    Comment envisager le remboursement des 2.100 milliards de dette que nous avons accumulé depuis 1981 ?

    Comment juguler les entrées clandestines de migrants sur notre territoire alors que les frontières sont poreuses et que nous avons pris un certain nombre de mesures, sans doute généreuses, pour les accueillir et les nourrir sans contre-partie de leur part ?

    Comment ramener l’ordre républicain dans les « quartiers de non droit » sans passer par des mesures brutales ?

    Comment redonner du travail à ces millions de sans emploi alors que nous avons laissé la France se désindustrialiser. Ce ne sont les nouvelles technologies et les services qui remplaceront entièrement le peu d’industrie qui subsiste aolrs qu’elle se développe chez nos voisins, Il est vrai que le coût de la main d’œuvre ne plaide pas pour que cela se réalise facilement ?

    J’avoue que les programme de tous les candidats déclarés ou putatifs me semblent bien loin de répondre à ces questions,

    J’ai l’impression, lorsque j’écoute nos amis politiques (et ceux de l’opposition aussi) qu’ils vivent dans un autre monde et qu’ils ne sauraient même pas gérer une épicerie de village,,,

    Cordialement

    Roger Gallice
    903, faubourg Montmélian
    73000 Chambéry
    06 60 65 61 18
    fgrcons@dbmail,com

    Peut-être aurais-je une réponse !!!

  • dasseot

    , par dasseot Répondre

    Je ne pense que du bien des précisions que vous donnez et du projet que vous défendez avec notamment l’utilisation d’ordonnances dans certains cas.
    Bon courage

  • Matto Grosso

    , par Matto Grosso Répondre

    bonsoir MR Copé. Votre courrier semble sérieux mais ressemble tellement à ceux présentés par les autres candidats.
    Vous énoncez un projet mais qu’est-il exactement ? Vous écrivez : "Mais d’une droite fière d’elle-même, obsédée par le résultat et dont la main ne tremblera pas quand il faudra prendre les décisions nécessaires pour redresser la France. " Ma question : Quelles sont ces décisions ?
    Quel est exactement votre plan sur les taxes, les impôts, le chômage et la sécurité et sur les migrants ?
    Merci Mr Copé mais votre dossier demande un plus vaste éclaircissement.
    Salutations

  • GAUTHIER Robert

    , par GAUTHIER Robert Répondre

    Votre article est sensé et méeite d’être diffusé largement.
    Salutations,
    R.G.

  • marie

    , par marie Répondre

    bonjour M Coppé

    je crois toujours en notre famille pour remettre la FRANCE sur les rails

    Bon COURAGE à tous

  • GILDAS marie france

    , par GILDAS marie france Répondre

    puisqu’il y aura primaire à droite la candidature de JF COPE est tout à fait légitime

  • vendeenne et fiere de l’etre

    , par vendeenne et fiere de l’etre Répondre

    Je pense que vous avez raison d’éclaircir les choses mais en ce qui concerne la primaire peut être trop de candidat s tuent les candidats ,et êtes vous prêt à soutenir à fond celui qui sera considéré comme celui qui ira à la présidentielle ,choisi démocratiquement par les français ?
    Je vous souhaite bonne chance

  • GIbert serge

    , par GIbert serge Répondre

    Monsieur
    Votre strategie de me pas surencherir reste la meilleur ,passont a autre choses
    et que vos convictions que je partage soit le theme principale des medias qui vous invite
    votre engagement sincere est connu dans notre departement
    comment faire pour qu’il le soit nationalement
    veillez croire monsieur en mon soutien devouer et que vos idees seront loyalement relayer dans mon modeste cercle d’amies et collaborateurs

    Bien cordialement
    serge gibert

  • LENGLET Jean-Pierre

    , par LENGLET Jean-Pierre Répondre

    Mr COPÉ, c’est avec intérêt que j’ai lu votre lettre qui à l’évidence est sincère et sans langue de bois , mais sachez que militant depuis de nombreuses années (UMP puis les Républicains), et qu’avant même la liste définitive des candidats à la primaire , je suis un peu déboussolé ! les médias ayant leurs parts de responsabilité, mais pas uniquement ! donnez nous Mr COPE de nouveau l’envie d’avoir envie !
    Républicainement votre
    J.P Lenglet

  • POL Annie Nocibé

    , par POL Annie Nocibé Répondre

    Bonjour Mr Coppé ,
    Personnellement , j’ai toujours eu confiance en votre esprit Républicain , j’avais d’ailleurs voté pour vous en son temps . Je souhaite que vous puissiez , comme notre Président N.Sarkozy vous sortir la tête haute de toutes les diffamations que l’on dit sur vous. Et je vous souhaite un bel avenir politique , n’en déplaise à certains !!!! Donc je suis entièrement d’accord avec vous sur votre article . Très amicalement !!! Nocibé .

  • Répondre

    Tout est dans le titre de votre billet.
    Toujours à vos côté.

  • Répondre

    Allez-y !
    Sarkozy et les autres ne se gènent pas de vouloir vous abattre !
    Pour moi c’est vous ou personne !
    Fidèlement !
    Josiane

  • AMIRAULT Jean-René

    , par AMIRAULT Jean-René Répondre

    Bonjour Monsieur Copé :
    La mise au point que vous venez de faire s’imposait et j’espère qu’elle évitera l’amalgame. Dans l’immédiat je dois vous dire que le programme de BRUNO LE MAIRE me plait tout particulièrement mais j’attends de découvrir le votre pour me faire une idée précise. Bien cordialement

  • fregonas chantal

    , par fregonas chantal Répondre

    Je suis adhérente à votre parti et quand je vous écoute tous , je suis parfaitement d’accord sur le fond ... Ce qui nous gêne , ce sont ces petites phrases relayées par les médias ( qui cherchent le buzz naturellement ) et distillées par certains de notre famille ... Alors on sait bien que vous êtes concurrents mais vous ne devez pas être des adversaires ! Certains mots laisseront des traces et les électeurs finiront par se lasser ... Vous recherchez tous le pouvoir pour sortir la France de l’impasse où nous a mis Hollande ... Alors surtout que ces primaires ne soient pas votre fossoyeur ... Les français en ont marre , sont inquiets pour leur avenir et celui de leurs enfants , voient leur belle France se déliter et partir en lambeaux ... Que c’est triste ! Messieurs et mesdames les prétendants aux primaires , faites la Paix pas la guerre !!! Et sortez nous de là ... PS : j’ai acheté votre livre Mr Copé comme celui de mr Sarkosy ... J’adhère à vos projets ... et si je peux me permettre une petite remarque : défendez l’écologie et le bien être animal ; il n’y a ni droite ni gauche dans ce domaine , seulement des valeurs humaines et de bon sens ... ce sera le plus qui peut faire pencher la balance ... Amitiés ...

  • GUIOL Daniel /GIL

    , par GUIOL Daniel /GIL Répondre

    PERSONNE NE VEUT TUER PERSONNE.
    Il fallait le faire et le dire . merci pour cette tentative de transparence .GIL

  • Hervé

    , par Hervé Répondre

    Bonjour Jean-François,

    Pour vous l’avoir dit et écrit (même si, ancien de GF, je ne vois plus de possibilité d’adhésion ... qu’importe), je crois très sincèrement que vous êtes la valeur la plus sûre de la politique de droite à venir. Et, je suis ravi de votre actualité judiciaire.

    Je suis pourtant un peu agacé des fonctionnements de notre Parti.
    Les hommes : ici entre Copé et Sarkozy, ailleurs entre un septuagénaire et la relève Lemaire en fait bien creuse, là un autre registre entre "moi, un seul mandat parce que mon courage de réforme laminera mon énergie" face à une dame "qui parle trop cru" ...
    Bref, que des génies intellectuellement brillants, grands orateurs effectivement, bien de leur personne, des hommes prêts au service et aux sacrifices pour la patrie.
    Hélas, nous voyons que les escarmouches se déclinent localement et rien n’est mieux. Dans certains départements, entre PCD et VPCD, nous sommes sur des alliances de tendances et non des orientations claires et réellement déclinées.

    Sauf que la vraie vie est différente, c’est celle des petits hommes et des grandes idées.
    Par exemple, ceux qui proposent incessamment des idées de bon sens pour lesquelles la technocratie de notre parti répond grosso modo "voyez avec vos élus pour qu’ils relayent éventuellement". Ceux aussi qui, forts d’une relative expertise, montrent les lacunes et autres incohérences ... même réponse.
    Enfin, parmi tous ces petits hommes, certains réclament - éventuellement en sus de quelques idées ou expertises - un PROGRAMME POLITIQUE qui ne soit pas un agrégat de mesures ou ajustements réglementaires, mais une vraie offre de fondamentaux à (re)construire. Je pense à une synthèse globale du type "Les 10 ou 20 orientations majeures".

    Franchement, le programme LR sorti par Nicolas Sarkozy au changement de nom ne tient pas beaucoup plus la route que certains autres mais l’homme possède une force pédagogique incontestable et une belle capacité de meneur.

    Tout aussi franchement, vous également !

    Mais je crois que vous devriez travailler avec des "sérieux du terrain" pour préparer une autre échéance que 2017. Je n’ai pas d’avis sur la primaire, qui peut être un round d’entraînement pour vous, mais je suis convaincu que VOTRE rendez-vous c’est 2022 ! Et ce rendez-vous se fera sur des concepts à incarner, pas des conflits de statuts personnels qui me fatiguent autant les longs consensus de management, internes aux entreprises ou institutions de taille.

    Quoi qu’il en soit, ça n’a dû être facile tous les jours pour vous et vos proches mais aujourd’hui très content que vous ayez conservé la force d’oeuvrer dans notre sphère commune.

  • Aragania

    , par Aragania Répondre

    Bonsoir, je pense plus que jamais qu’il faut être uni et donner l’exemple ! Il faut arrêter les petites phrases assassines et les polémiques. Tout le monde sait comment fonctionne les médias et tout l’intérêt que leur portent celles et ceux qui lisent, regardent, écoutent.... Je pense qu’il est prioritaire pour le candidat qui sortira vainqueur de la Primaire, d’être porteur d’un véritable projet pour la France et qu’il faudra bien dire toute la vérité aux Français sur l’état de notre Pays et sur les mesures à prendre, même si elles sont difficiles, et que l’on expliquera pourquoi et comment..... A ce jour, nous sommes dans une telle situation de rejet de tout, que cela devient plus qu’inquiétant. Tout ce qui est fait fini par monter les gens les uns contre les autres. A force de donner à tout le monde, les Français qui ont le plus besoin d’aide, se retrouvent rejetés du système parce qu’il faut faire un certain "socialement correct".... Il suffit de voir que lorsque l’on vit dans un autre pays, on n’a droit à rien du tout, qu’il ne faut rien demander et que si l’on n’a pas les conditions financières pour vivre dans ces pays, on peut aller voir ailleurs...... pour comprendre que l’on ne peut pas continuer à distribuer à tout va ce que nous n’avons plus.
    Si l’on veut que les Français continuent à croire en la politique et en ceux qui la font, je crois qu’il faut une réelle sincérité et non une sincérité de "communication". Ce n’est pas un cirage de pompes. Lorsque l’on prend le temps de regarder les interventions du Général de Gaulle, là on sait tout de suite à qui l’on a affaire et on a envie de se rallier derrière un tel homme. Où est celui qui saura montrer le bon chemin ??? Où est celui qui fera de la politique pour changer la vie des Français et non pour glorifier la sienne ? Il faut prendre de la hauteur pour mieux voir la situation mais refuser de se déconnecter de la base qui fait que l’on ne touche plus terre et que l’on vit dans un monde abstrait..... La réalité touche chacun d’entre nous au quotidien. Redonnons de l’espoir aux Français, du courage, de l’engagement, de l’envie, du plaisir à être Français et à participer au redressement tellement nécessaire de notre Etat. Cessons de vouloir plaire à tout prix à tout le monde tout le temps..... Ce n’est pas comme cela que l’on va se relever..... Je veux du bon sens, de la logique, du réalisme.... Etre respectable et respecté. J’attends du prochain candidat à la Présidentielle qu’il re-crédibilise la plus haute fonction et qu’il se comporte comme un Chef d’Etat et non un pantin articulé selon le sens du vent et des sondages....... Voilà ce que je pense de la situation Monsieur COPE et j’espère que vous saurez prendre en compte tous les messages en réponse à vos propos. Bien Courtoisement.

  • Pierre

    , par Pierre Répondre

    Il dit la vérité... il faut l’exécuter (Guy Béart).
    Continuez cher Jean-François de dire la vérité et lorsque le moment sera venu, les français sauront celui qu’il faut pour diriger la France... et ce jour là, votre main ne tremblera pas et nous seront fiers d’avoir retrouvé la grandeur de la France.
    Bien amicalement.

  • thomas

    , par thomas Répondre

    Monsieur Copé,
    Proposez des décisions claires, nettes, précises. A mettre en oeuvre en 5 ans maximum. Avec des objectifs intermédiaires chiffrés. Et, une obligation de résultat chiffrée, quantifiable, avec des critères objectifs, sans vous cacher derrière des évènements exogènes. Assortissez cela d’un engagement ferme de partir definitivement après cette présidence. Tout en assurant que cette présidence sera d’intérêt national avec un gouvernement d’union nationale.
    Ainsi, vous serez élu, vous mettrez la France en adequation avec le monde, vous marquerez l’histoire.
    Agissez dans l’intérêt de tous les francais. Qui sont plus que la droite et le centre. Osez. Soyez celui là. Et, vous gagnerez. Bonne continuation. Cdt.

  • Répondre

    Nous vous devons, et vous remercions chaleureusement pour cela, l’existence de "Sens Commun" au sein du parti Les Républicains.
    Allez y !!

  • JPS

    , par JPS Répondre

    J’ai adhéré pleinement à Copé président de l’UMP comme à Sarkozy président de la République parce qu’ils ont affirmées les valeurs de droite jusqu’alors occultées par nos dirigeants du centre mou . Après cinq années de démolition de l’Etat et des valeurs de la France, de règne du laxisme, de la démagogie et du manque de courage politique, il faut un sursaut . L’état de crise internationale qui s’aggrave de mois en mois exige qu’en 2017 la France soit dirigée d’une main clairvoyante, ferme mais consensuelle pour aider à la remise en ordre du monde .
    Parmi les candidats de droite, je penche pour Sarkozy si l’antisarkozysme régresse ou pour Copé, proche de lui avec une image moins tranchée . Que le meilleur gagne, nous en avons besoin .
    JPS

  • Répondre

    Bonjour Jean-François,
    En premier lieu, à la réaction de la une de l’Express, que je considère comme un magazine assez sérieux, et que je lis chaque semaine, je suis déçu de ce titre très "vendeur", mais qui reste, heureusement, éloigné du contenu des articles à l’intérieur, même si je suis sidéré du niveau d’information des journalistes. Ce qui me paraît important, est votre réaction à cette une, ce qui est aujourd’hui possible rapidement, et votre comportement qui doit rester digne et dans la charte du parti. Laissons les autres candidats s’autoriser des petites phrases, pas toujours d’un bon goût d’ailleurs.
    Personnellement, j’attends pour ces élections, primaires d’abord, présidentielles et législatives ensuite, de la dignité et du respect des représentants de notre Famille, c’est mal parti... C’est un de mes critères de choix.
    Ensuite, j’ai lu votre livre, comme tous les autres aussi, excepté celui de BLM, que je vais lire la semaine prochaine, et je positionne le vôtre devant et de loin de tous vos compétiteurs. Il est d’abord très lisible dans son style, car il donne une forte envie de tourner les pages (pour un livre classé comme politique) . Ensuite, j’y ai trouvé une analyse extrêmement fournie de l’état de la France et de l’état d’esprit des Français, puis une méthode bien documentée en référence à des évènements de l’histoire et à vos expériences (avec souvent de l’autocritique), et enfin un fil conducteur qui est le sursaut, auquel on a envie d’y croire et que vous soutenez sans cesse, et qui devient bien sûr possible par le programme ambitieux que je soutiens, mais qui demanderait bien des heures de discussions afin de convaincre encore plus de personnes que celles qui vous soutiennent déjà, dont je fais à priori parti. La tâche sera rude, car les mauvaises impressions restent dans les esprits. J’ai moi aussi douté et j’attends avec impatience la vérité sur les dites "affaires".
    Ce sursaut n’est possible que si celui et l’équipe que le sous-tende deviennent les guides que l’on veut suivre. Donnez cette envie.
    Il reste bien des semaines avant le premier tour de novembre, je vous suivrai dans vos interventions, et j’ai hâte de vous revoir dans des débats, car vous restez à mes yeux un redoutable débatteur, voire le meilleur d’entre tous si vous parveniez à éliminer certaines de vos réactions (vous le dites dans votre livre).
    Il n’est pas impossible aussi que je vous propose de devenir acteur, modeste mais mobilisé pour cette étape très importante pour notre pays, dès que cela sera possible.
    Au plaisir d’une prochaine rencontre.
    Je vous souhaite beaucoup de courage et de force pour convaincre les indécis.
    Bien à vous
    Michel

  • Christine

    , par Christine Répondre

    Bonjour Monsieur Copé.
    Merci pour cette mise au point, votre attitude est saine, face à ce panier de crabe où les amis d’hier sont les ennemis de demain et où l’avenir de notre parti est remisé au second plan fasse à toutes ces guéguerres : cela ne sert pas notre parti. Vous vous le comprenez et vous vous appliquez à faire de la politique autrement (avec bienveillance (et non naïveté)
    Il est impératif que nous soyons unis dans notre parti pour gagner en 2017.
    J’ai terminé votre livre plein de bon sens, qui pose les problèmes et apporte des solutions chiffres à l’appui.
    Continuez Monsieur Copé, je vous souhaite réussite, et vous pouvez compter sur mon soutien.

  • Haegeli Seys brigitte

    , par Haegeli Seys brigitte Répondre

    merci pour ces idées jeunes et tellement différentes de celles que l’on entend depuis des année"

  • Répondre

    Bonjour Jean-François Copé,
    Je partage votre analyse et merci pour votre engagement en 2012. Pas de polémiques, je suis d’accord sur les divergences.
    Pas les traitres FILLON - NKM
    JUPPE trop tard
    Bruno Le MAIRE à partir de 2022
    Et vous Jean-François COPÉ futur premier ministre de Nicola SARKOZY en 2017. (avec votre projet à défendre)
    Des milliers de sympathisants vous gagneriez encore. Merci d’avance pour votre détermination
    Bien amicalement avec ma fidèle amitié.
    JS

  • Françoise BERNAL

    , par Françoise BERNAL Répondre

    Excellent message,ô combien vrai ! Les journalistes font énormément de mal...Ils sont friands de ce qu’il y a de plus vil . A nous de faire la part des choses et d’essayer de voir l’intégrité de quelqu’un comme vous,Monsieur Copé. Sans doute pas évident du tout pour beaucoup de Français. Pour ma part,je pense que la vérité finit toujours par voir le jour mais c’est parfois très long...trop long.
    Bon courage et continuez ! J’admire votre attitude et imagine aisément combien vous avez dû être blessé...

  • maurice perrin

    , par maurice perrin Répondre

    mr Copé
    si je suis d’accord avec vos idées et vos objectifs, par contre je suis étonné de votre réserve vis a vis de vos adversaires
    souvenez-vous de la présidence Ile de France => qui vous a savonné la planche afin de vous faire trébucher
    souvenez-vous de l’élection de mr Sarkosy => qui vous a évincé d’un ministère mérité pour faire entrer ....des socialistes
    souvenez-vous de l’élection a la tête de l’UMP => qui vous a fait passer pour un tricheur alors qu’il avait effectivement perdu
    souvenez-vous de l’affaire Bygmalion => qui a tenté de vous décrédibiliser et de vous impliquer

    en effet les républicains sont de vrais amis
    nous vous soutenons pour gagner face à des adversaires qui ne sont pas des gentlemen
    et même si personne ne veut tuer personne, il n’y a pas de raison de prendre des gants,
    .......hormis des gants de boxe

    courage et détermination, nous vous soutenons

  • Bouneaud

    , par Bouneaud Répondre

    Bonjour Monsieur Coppé,
    Je viens de prendre connaissance de votre message et j’approuve votre analyse. Nous avons toujours cru en vous et avons été outrés
    du mal que l’on vous a fait. C’est digne de votre part de ne pas en vouloir à la presse, mais nous pensons que les journalistes sont en
    partie responsables et c’est scandaleux qu’ils soient partisans d’une gauche qui mène la France à la catastrophe si personne ne s’impose.
    Nous leur en voulons, car ils déforment les faits et depuis bien longtemps, nous ne jugeons pas les personnes d’après leurs dires.
    Ma femme et moi avons lu votre livre et avons apprécié votre franchise, votre façon de voir l’avenir, continuez pour une droite décomplexée, la France a besoin d’un homme tel que vous. Bon courage et surtout, restez tel que l’on vous a toujours connu, ne changez
    surtout pas.
    Cordialement
    JM Bouneaud

  • Répondre

    Bonjour,
    Je dois dire que j’ai lu avec beaucoup la "lettre" de Jean François Copé. Je suis une "Sarkozyste" inconditionnelle et le resterai jusqu’au bout, mais le discours de Mr Copé de plaît.
    Bien cordialement,

    Laurence HERAUD

  • DAROSA SEYE VERONIQUE

    , par DAROSA SEYE VERONIQUE Répondre

    Bonjour M. COPE,
    Vous avez le droit de vous présenter et l’ambition pour réussir dans vos projets, je vous fais pleinement confiance. Je vous encourage vivement à continuer dans cette lancée et vous avez toute ma sympathie.
    Mme DAROSA SEYE Véronique.

  • le floch bernard

    , par le floch bernard Répondre

    Quel média reste encore crédible ?
    De fait, le sensationnel est sans doute plus rémunérateur que l’authentique.
    Quel homme ou femme politique est prêt à prendre le risque de défendre une éthique de la vie politique, quitte à être payé d’ingratitude ?
    Toutes ces manipulations, ce formatage de la pensée, n’a pu m’enlever la conviction de l’honnêteté de monsieur COPÉ.
    Merci pour votre combat !

OUI « TROP C’EST TROP ! »Lire cet article

Consternant ! C’est le mot qui m’est venu en lisant cette tribune parue dans (...)

Je suis candidat à la primaire de la Droite et du CentreLire cet article

Mes chers amis, Je suis candidat à la primaire de la Droite et du Centre qui aura lieu en novembre prochain. J’avais envisagé de me donner plus (...)

Pour recevoir l'actualité de
Jean-François Copé

Ma Newsletter